Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, toujours affecté par l'abondance de l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York reculait à l'ouverture vendredi dans un marché toujours soumis à la double pression d'une demande faible et d'une offre abondante, et affecté par le regain de vigueur du dollar.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre perdait 70 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 93,26 dollars.

Les cours, qui avaient profité jeudi d'une salve de données encourageantes sur l'économie américaine, pâtissaient vendredi de légères prises de profits à l'approche du week-end, selon John Kilduff d'Again Capital.

L'attente d'une intervention de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen, prévue à 14H00 GMT, incitait aussi les investisseurs à la prudence. On ne s'attend pas à ce que cela fasse bouger les marchés énormément mais il sera intéressant de voir si elle va donner des signaux sur la politique monétaire américaine, a souligné M. Kilduff.

Autre donnée technique pesant sur le prix du brut: le dollar s'est nettement renforcé ces derniers temps, atteignant par exemple jeudi son plus haut niveau en onze mois face à l'euro. Cela réduit l'attractivité du baril libellé en monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Mais la tendance sur le marché du brut américain est de toute façon soumise à une pléthore de nouvelles baissières, soulignait Matt SMith de Schneider Electric.

Une récente salve d'indicateurs reflétant un ralentissement de la croissance mondiale a ainsi poussé l'Agence internationale de l'Energie à baisser ses prévisions de demande de brut pour 2014 et 2015.

Les tensions géopolitiques en Ukraine et en Irak, qui avaient fait monter le baril de WTI mi-juin jusqu'à plus de 107 dollars, n'ont pour l'instant pas provoqué de perturbations importantes sur le marché de l'énergie.

Et l'afflux de pétrole supplémentaire en provenance de Libye ces dernières semaines apporte encore un peu plus d'or noir sur un marché déjà largement approvisionné, notamment par le brut américain: selon la fédération professionnelle du secteur API, la production aux Etats-Unis vient d'enregistrer son meilleur mois de juillet depuis 1986 avec en moyenne l'extraction de 8,5 millions de barils par jour.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, toujours affecté par l'abondance de l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite