Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole porté à New York par des indicateurs américains positifs

prix-du-petrole New YorkNew York: Le cours du pétrole coté à New York a terminé en hausse jeudi, soutenu par des indicateurs américains de bon augure pour la demande en énergie aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre, dont c'était le premier jour de cotation comme contrat de référence, s'est apprécié de 51 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 93,96 dollars.

La tendance était pourtant plutôt morose à l'ouverture, les acteurs du marché du pétrole encaissant des statistiques économiques très mitigées en provenance d'Asie et d'Europe.

La publication de plusieurs chiffres positifs sur l'économie américaine a rasséréné les investisseurs au fur et à mesure de la séance.

Côté emploi, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont reculé davantage que prévu la semaine dernière, le département du Travail recensant 298.000 demandes d'allocations chômage, soit 14.000 de moins que la semaine précédente.

L'indice composite des indicateurs économiques américains a de son côté progressé plus qu'escompté par les analystes en juillet, selon le Conference Board.

Sur le front de l'immobilier, les ventes de logements anciens ont augmenté davantage qu'attendu sur la même période et sont au plus haut de l'année, selon l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR).

Il ne faut pas oublier qu'au final, les prix du pétrole augmentent quand l'économie va bien, a souligné Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion. Les indicateurs américains publiés jeudi alimentent l'espoir d'une demande un peu plus forte à l'avenir, a-t-il ajouté.

Ils permettent en tout cas de reléguer au second plan, au moins temporairement, la multiplication récente de signes d'un certain ralentissement de la croissance mondiale. Ce coup de mou a poussé l'Agence internationale de l'Energie à réviser mi-août ses prévisions de demande de brut à la baisse pour 2014 et 2015.

Le marché reste par ailleurs sous la pression d'une offre qui reste abondante sur le marché mondial malgré les troubles géopolitiques, notamment grâce à la reprise des exportations pétrolières libyennes.

La compagnie nationale libyenne NOC a en effet annoncé mercredi le chargement au terminal d'al-Sedra d'un supertanker sous pavillon panaméen d'une capacité de 600.000 barils, dont la cargaison sera livrée en Italie pour le compte de la compagnie Tamoil.

Le secteur pétrolier libyen se débloque progressivement depuis un accord début juillet avec les rebelles qui entravaient son fonctionnement depuis l'été 2013.







Commenter Le pétrole porté à New York par des indicateurs américains positifs


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite