Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se maintient en hausse après un rapport mitigé sur les stocks US

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole atténuaient leur rebond mercredi en fin d'échanges européens, après un rapport mitigé sur les stocks pétroliers américains, montrant une chute plus forte que prévu des réserves de brut mais une hausse des stocks d'essence et des réserves du terminal pétrolier de Cushing.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 101,78 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 22 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 79 cents, à 95,27 dollars.

Les opérateurs du marché pétrolier digéraient le rapport sur le niveau des stocks pétroliers américains pour la semaine terminée le 15 août, publié mercredi par le département américain à l'Énergie.

D'un côté, les stocks de brut et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont reculé davantage que prévu par les analystes, de respectivement 4,5 millions de barils et 1 million de barils. Les experts tablaient sur des reculs de 900.000 et 700.000 barils.

Une baisse des stocks de brut est généralement bien reçue par le marché, qui y voit une preuve de la vigueur de la demande énergétique aux États-Unis.

D'un autre côté, les stocks d'essence, très surveillés en pleine saison des grands déplacements automobiles aux États-Unis, ont progressé de 600.000 barils, alors que les experts tablaient sur une baisse de 1,3 million de barils.

En outre, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud des États-Unis), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, ont augmenté de 1,8 million de barils, à 20,2 millions de barils.

C'est la troisième semaine consécutive que ces stocks progressent, après avoir fortement chuté au cours du premier semestre.

Les cours du pétrole essayaient tout de même de se maintenir en hausse mercredi, après plusieurs semaines d'une dégringolade qui les a envoyé mardi à des plus bas depuis près de 14 mois pour le Brent et 7 mois pour le WTI.

Ce fort mouvement baissier s'explique par une conjonction de facteurs pesant sur le marché pétrolier: offre abondante, demande en berne, absence de perturbations des approvisionnements énergétiques malgré les tensions géopolitiques, reprises des exportations pétrolières libyennes.

Pour les analystes de Capital Economics, cette tendance baissière devrait se poursuivre et le Brent devrait tomber à 90 dollars le baril l'année prochaine.







Commenter Le pétrole se maintient en hausse après un rapport mitigé sur les stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite