Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit un peu après une nouvelle dégringolade la veille

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après une forte chute la veille due à une conjonction de facteurs baissiers.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 101,77 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 17 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre gagnait 30 cents, à 96,71 dollars.

Les cours du brut bénéficiaient de quelques achats à bon compte après avoir fortement chuté la veille, le WTI ayant cédé 94 cents et le Brent 1,93 dollar. La référence européenne du brut était même tombée en cours de séance à un plus bas depuis fin juin 2013 (à 101,11 dollars le baril).

Le pétrole est toujours sous pression d'une combinaison de facteurs: une offre abondante, l'absence d'interruption de production et une faible demande des raffineries, expliquaient les analystes de Commerzbank.

Les pertes (subies par le brut) sont attribuées à l'apaisement des craintes des investisseurs sur de possibles interruptions de production provoquées par les conflits en Ukraine et en Irak, ainsi que l'augmentation récente des exportations pétrolières libyennes s'ajoutant à une offre mondiale déjà abondante, complétait Dorian Lucas, analyste pour le cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

Les conflits en Irak et en Ukraine n'ont pour l'instant pas eu d'impact majeur sur les approvisionnements énergétiques.

La majorité de la production et des exportations pétrolières irakiennes restent loin des violences car situées dans le sud du pays. De plus, les forces irakiennes, aidés par des miliciens, ont lancé mardi une importante opération pour reprendre Tikrit, une ville au nord de Bagdad contrôlée par des insurgés sunnites.

Par ailleurs, les exportations depuis la Libye augmentent progressivement avec la réouverture des terminaux pétroliers de Ras Lanouf et al-Sedra mais des missiles de toutes sortes continuent de tomber sur Tripoli, indiquait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Après avoir été bloqué à divers degrés pendant près d'un an, le secteur pétrolier libyen tente de redémarrer depuis début juillet, bien que la situation dans le pays soit très chaotique.

Selon plusieurs analystes, la production libyenne tourne actuellement autour de 500.000 barils par jour (b/j), contre moins de 200.000 b/j au plus fort des blocages et 1,5 million de b/j en temps normal.

D'après les experts de Commerzbank, l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ne va probablement pas regarder le prix (du pétrole) continuer de décliner sans rien faire.

Des membres du cartel, qui pompe environ un tiers du brut mondial, se sont plusieurs fois dits satisfaits d'un prix du pétrole évoluant au-dessus de 100 dollars le baril.

La prochaine réunion ordinaire de l'Opep doit avoir lieu le 27 novembre.







Commenter Le pétrole rebondit un peu après une nouvelle dégringolade la veille

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole recule, le pétrole de schiste reprend à plein rég…

Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que les extractions de pétrole de schiste reprennent, compensant les...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:03

Rosneft se retire du capital du raffineur italien Saras

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi la vente de sa participation de 12% du raffineur italien Saras à...

mercredi 18 janvier 2017 à 05:02

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi en Asie, portés par un affaiblissement du billet vert victime de déclarations de...

mardi 17 janvier 2017 à 18:36

Le pétrole stable, les producteurs américains augmentent le …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens, les marchés restant prudent alors que la production américaine augmente...

mardi 17 janvier 2017 à 17:06

Norvège: recul moindre qu'attendu de la production pétrolièr…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé moins qu'attendu en décembre, a...

mardi 17 janvier 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en nette hausse à New York, à 53,28 dollars…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mardi à New York, aidés par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 17 janvier 2017 à 12:44

Le prix du pétrole pourrait se stabiliser, sauf nouvelle vag…

Paris: Le pétrole devrait se stabiliser entre 50 et 60 dollars le baril cette année si la limitation de la production est...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite