Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole new-yorkais recule face à l'apaisement des craintes géopolitiques

prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en baisse lundi, les craintes des investisseurs sur l'Irak et l'Ukraine s'atténuant tandis que la Libye continue à accroître sa production d'or noir.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a cédé 94 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 96,41 dollars.

Il avait nettement rebondi vendredi, attisé par des informations sur un accrochage impliquant des forces russes en Ukraine.

Mais les événements du week-end ont apaisé les inquiétudes liées aux conflits géopolitiques, a observé Matt Smith de Schneider Electric.

Les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien se sont rencontrés dimanche à Berlin et même s'ils se sont quittés sans avancées concrètes, le fait que des négociations aient lieu entre les deux pays aide à dissiper les tensions, a relevé le spécialiste.

En Irak, des combattants kurdes, appuyés par des raids américains, ont repris le contrôle du plus grand barrage du pays, près de Mossoul. Cette victoire militaire est le revers le plus important infligé aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) depuis qu'ils ont lancé le 9 juin une offensive fulgurante qui leur a permis de s'emparer de larges pans de territoire face à une armée en déroute.

Les investisseurs redoutaient qu'après avoir conquis le barrage, les insurgés ne s'attaquent en masse aux champs pétroliers du Kurdistan irakien.

Parallèlement en Libye, les affrontements entre groupes rebelles rivaux se poursuivaient. Mais le pays a réussi à augmenter sa production d'une moyenne de 200.000 à 450.000 barils par jour. L'ouverture récente du (terminal pétrolier de) Ras Lanouf est un important signal de progrès et on nous dit que al-Sedra devrait rouvrir rapidement, ont rapporté les analystes du courtier PVM.

Parallèlement aux Etats-Unis, les investisseurs misaient sur un ralentissement de la demande alors qu'on s'approche de la fin de la saison des grands déplacements en voiture, traditionnellement marquée par le premier week-end de septembre, a remarqué Matt Smith.

Le marché restait aussi selon lui sous la pression d'une certaine faiblesse de quelques indicateurs américains renforçant l'idée que la demande en énergie allait ralentir.







Commenter Le pétrole new-yorkais recule face à l'apaisement des craintes géopolitiques


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

mardi 15 août 2017 à 15:42

Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur la L…

New York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse mardi à New York, poursuivant leur net recul de la veille au moment...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite