Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule un peu après le rebond de la veille

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir rebondi la veille, et pénalisés par des données économiques décevantes en Europe.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 103,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 52 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 28 cents à 97,31 dollars.

Le Brent est remonté de plus d'un dollar (mercredi), s'éloignant de son plus bas en 13 mois atteint dans la journée, rappelait Dorian Lucas, analyste du cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

La référence européenne du brut avait en effet chuté jusqu'à son plus bas niveau depuis le 1er juillet 2013 mercredi à 102,37 dollars le baril, en raison d'inquiétudes sur la vigueur de la demande pétrolière mondiale.

Mais le Brent a finalement terminé la séance de mercredi en forte hausse (+1,26 dollar), notamment grâce à des achats à bon compte - tirant le WTI qui a réussi à finir en légère hausse malgré une hausse surprise des stocks de brut américains.

Jeudi, les cours du brut reprenaient leur souffle et étaient quelque peu minés par de faibles données économiques en Europe.

Sur le front macroéconomique, nous avons reçu des données sur la croissance plutôt décevantes de la France et de l'Allemagne, qui ont pesé sur le moral des opérateurs et alimenté les inquiétudes sur les conditions économiques actuelles dans les principales économies européennes, expliquait Myrto Sokou, analyste chez Sucden.

En effet, la France est restée empêtrée au deuxième trimestre dans une croissance zéro tandis que l'Allemagne a vu son activité se contracter de 0,2% sur la même période.

En outre, l'inflation a ralenti à 0,4% en juillet en rythme annuel dans la zone euro, évoluant ainsi à son plus bas niveau depuis octobre 2009, et alimentant des craintes de déflation dans la région.

Par ailleurs, les investisseurs continuaient de surveiller l'évolution des turbulences géopolitiques, qui n'ont pour l'instant pas d'effet haussier sur les cours du brut.

Une proportion significative des exportations pétrolières irakiennes est basée dans le sud du pays qui reste loin des violences. De même, malgré la poursuite des perturbations en Libye, les voies d'exportation se dégagent, comme l'illustre la première livraison de pétrole qui vient de quitter le terminal pétrolier de Ras Lanouf, expliquait M. Lucas.







Commenter Le pétrole recule un peu après le rebond de la veille


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite