Menu
RSS

Le pétrole au plus bas en neuf mois à Londres, craintes sur la demande

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole plongeaient mardi en cours d'échanges européens, plombés par une révision en baisse des perspectives de croissance de la demande mondiale de brut par l'Agence internationale de l'Énergie (AIE), dans un marché toujours attentif aux tensions géopolitiques.
Vers 10H10 GMT (12H10 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 103,87 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 81 cents par rapport à la clôture de lundi. Vers 07H00 GMT, le Brent a même chuté jusqu'à 103,65 dollars, son niveau le plus faible depuis le 8 novembre 2013.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 84 cents à 97,24 dollars.

Le Brent continue de décliner et est tombé ce matin à un plus bas en neuf mois de moins de 104 dollars le baril, remarquaient les analystes de Commerzbank.

D'une part, les combats entre les forces kurdes et les extrémistes sunnites de l'État islamique (EI) sont perçus comme une menace insignifiante pour la production pétrolière (irakienne), tout comme la lutte de pouvoirs à Bagdad, ajoutaient-ils.

Un nouveau Premier ministre a été nommé lundi en Irak, avec la tâche de former un gouvernement d'union afin de faire face à l'offensive lancée le 9 juin par les jihadistes sunnites de l'État islamique (EI)- qui continuent de s'emparer de pans de territoires en Irak et de mener des exactions contre les minorités religieuses.

D'autre part, le pétrole était miné par des craintes sur l'appétit mondial de brut, après que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu en baisse mardi ses prévisions de croissance de la demande mondiale en 2014 et 2015, en raison d'une croissance économique plus faible que prévu.

Ainsi, l'AIE table désormais sur une progression de la demande mondiale de 1,0 million de barils par jour (mb/j) en 2014 contre 1,2 mb/j dans son rapport de juillet (où cette estimation avait déjà été revue en très légère baisse).

Pour 2015, l'agence estime que la demande devrait progresser de 1,3 mb/j, soit 90.000 b/j de moins que lors de sa précédente estimation.

Une accélération de la demande d'or noir est donc toujours prévue pour 2015 mais elle sera quelque peu ralentie par la Chine, le Japon et la Russie, du fait des sanctions occidentales pour son rôle jugé déstabilisateur en Ukraine, selon l'agence énergétique des pays développé.

Face à cette demande déprimée, la production de pétrole a augmenté de 230.000 barils par jour en juillet pour atteindre 93 mb/j au niveau mondial, selon l'AIE qui relève qu'une progression en Arabie saoudite et en Libye a compensé un repli dans d'autres pays producteurs.







Commenter Le pétrole au plus bas en neuf mois à Londres, craintes sur la demande

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 30 mai 2017 à 13:28

Loukoïl: le bénéfice net dopé par le rebond des prix au 1T

Moscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a publié mardi un bénéfice net en forte hausse et meilleur que prévu pour...

mardi 30 mai 2017 à 12:48

Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par l…

Damas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu...

mardi 30 mai 2017 à 12:30

Le pétrole recule, marché morose après l'Opep

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, les marchés digérant peu à peu la réunion de l'Opep et...

lundi 29 mai 2017 à 11:36

Reprise des barrages filtrants autour des dépôts pétroliers

Paris: Des conducteurs de camions transportant des matières dangereuses (carburant, gaz, produits chimiques...) ont repris lundi, après une pause dominicale, la grève...

lundi 29 mai 2017 à 05:58

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi en Asie, les marchés redoutant que la décision de l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 21:51

Net rebond du pétrole au lendemain de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi vendredi, le marché se reprenant après sa chute liée à la décision...

vendredi 26 mai 2017 à 18:14

Le pétrole peine à se reprendre avec sa chute liée à l'Opep

Londres: Les cours du pétrole peinaient à se reprendre vendredi en fin d'échanges européens au lendemain d'une forte baisse liée à la...

vendredi 26 mai 2017 à 15:22

Le pétrole reste déprimé au lendemain de l'Opep

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi, restant déprimés au lendemain d'un sommet au cours duquel l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 13:54

Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses…

Paris: Le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué vendredi la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite