Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole soutenu à New York par l'anticipation d'un recul des stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a terminé en hausse lundi, les investisseurs misant sur une nouvelle baisse des stocks de brut aux Etats-Unis tout en gardant un oeil sur les conflits pouvant potentiellement perturber le marché mondial de l'énergie.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a gagné 43 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 98,08 dollars.

Les acteurs du marché anticipent une nouvelle baisse des réserves de pétrole brut aux Etats-Unis dans le rapport du Département américain de l'Energie publié mercredi, signe d'une demande accrue pour l'or noir, a estimé l'analyste indépendant Andy Lipow.

Ces stocks se sont déjà contractés d'environ 22 millions de barils aux cours des six dernières semaines et les raffineries continuent d'opérer à une cadence proche de leurs niveaux record, a-t-il expliqué.

La progression du cours du WTI est toutefois restée limitée, et le Brent reculait, car malgré toutes les tensions géopolitiques à l'oeuvre dans le monde, on n'a pas encore observé de problèmes particuliers concernant l'offre sur le marché mondial, a souligné Andy Lipow.

Les prix du brut avaient un peu grimpé la semaine dernière dans la foulée de l'annonce de l'implication des États-Unis dans le conflit en Irak, sous la forme de frappes aériennes.

Cela a permis aux forces kurdes, qui avaient subi plusieurs revers face aux insurgés sunnites, de reprendre l'avantage dans certaines villes.

La situation reste toutefois très précaire dans un pays qui s'apprête à tourner la page du très contesté Nouri al-Maliki après la nomination lundi d'un nouveau Premier ministre, Haïdar al-Abadi.

En Ukraine, l'armée resserrait lundi son étau autour des bastions rebelles de Donetsk et Lougansk et 300.000 civils ont déjà fui vers la Russie et les autres régions du pays.

Mais Kiev a aussi accepté le principe d'une mission humanitaire dans la région sous l'égide de la Croix-Rouge avec notamment la participation de l'Union européenne, de la Russie et des Etats-Unis.

Les investisseurs surveillaient par ailleurs la situation en Libye où la production est revenue à 400.000 barils par jour malgré les combats entre groupes rebelles, a relevé Matt Smith de Schneider Electric.







Commenter Le pétrole soutenu à New York par l'anticipation d'un recul des stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite