Menu
RSS
A+ A A-

le brut se stabilise à l'ouverture à New York après un nouveau sommet

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi à l'ouverture à New York, après avoir atteint leur plus haut niveau depuis septembre 2008, stimulés par la faiblesse de la monnaie américaine.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin s'échangeait à 112,78 dollars, en hausse de 2 cents par rapport à la veille.

Dans les échanges électroniques précédant la séance à la criée, les cours ont atteint 113,70 dollars le baril, niveau inédit depuis le 22 septembre 2008.

"Le marché continue de monter parce qu'il anticipe que la Réserve fédérale va garder de faibles taux d'intérêt: les gens achètent du pétrole pour placer leurs dollars", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) a confirmé mercredi qu'elle comptait maintenir son taux d'intérêt proche de zéro pendant encore longtemps, et mener son programme de rachats d'actifs sur les marché à son terme pour soutenir la reprise.

Ces mesures pèsent sur la valeur de la monnaie américaine, au plus bas depuis fin 2009 jeudi face à l'euro, ce qui pousse les investisseurs à placer leurs fonds dans les matières premières pour protéger leur capital d'une perte de valeur.

Le marché pétrolier a peu réagi à la publication d'une première estimation de la croissance économique des Etats-Unis pour le premier trimestre. De 1,8% en rythme annuel par rapport aux trois derniers mois de 2010, elle montre un net ralentissement, qui avait été cependant anticipé par les économistes.

"Cela ne pèse pas sur les prix du brut et des produits raffinés, parce que l'offre en essence est faible actuellement" aux Etats-Unis, a noté Andy Lipow.

Le département américain de l'Energie a fait état mercredi d'une chute des stocks d'essence, désormais 8% inférieurs à leur niveau de l'an dernier, au moment où le pays approche de la période estivale, marquée habituellement par une forte consommation de carburants.



Commenter le brut se stabilise à l'ouverture à New York après un nouveau sommet


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite