Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine à son plus bas niveau depuis février

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont poursuivi leur recul mercredi et sont tombés à leur plus bas niveau en six mois malgré l'annonce d'un recul des stocks de brut aux Etats-Unis.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a perdu 46 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 96,92 dollars, un cours de clôture plus atteint depuis le 3 février.

Cette baisse des prix étonnait plusieurs observateurs à l'instar de Tim Evans de Citi, pour qui il s'agit juste d'investisseurs qui ont décidé de vendre, sans qu'aucune raison fondamentale ne les y pousse.

Selon le rapport hebdomadaire publié mercredi par le département américain de l'Energie, les stocks de brut ont reculé de 1,8 million de barils la semaine dernière, une baisse conforme aux attentes et s'ajoutant à la diminution de 20 millions de barils enregistrée au cours des cinq semaines précédentes.

Alors que les investisseurs s'inquiétaient depuis plusieurs séances de signes reflétant une faible demande en essence, les réserves de ce produit raffiné ont elles diminué de 4,4 millions de barils.

Celles de produits distillés se sont de leur côté contractées de 1,8 million de barils.

Un des seuls éléments du rapport de nature à justifier une baisse des prix du brut concerne les raffineries: elles ont légèrement ralenti leur cadence et leur demande en brut a baissé de 16,6 millions à 16,4 millions de barils par jour, a relevé Andy Lebow, de Jefferies Bache.

Alors que la saison de maintenance de ces infrastructures se rapproche, la cadence va continuer à diminuer, a-t-il souligné.

Les investisseurs restaient par ailleurs attentifs à l'évolution de la situation en Ukraine, où les combats s'amplifient entre forces ukrainiennes et séparatistes pro-russes autour de leur fief de Donetsk. Les craintes d'une intervention de Moscou se sont accentuées avec l'accumulation de soldats russes à la frontière.

Parallèlement, la Russie menace de répondre aux sanctions de l'UE (Union européenne), alimentant des craintes de guerre économique qui se traduirait par une baisse de la demande de pétrole, ont souligné les analystes de Commerzbank.







Commenter Le pétrole termine à son plus bas niveau depuis février


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 23 août 2017 à 12:44

Cambodge: une société de Singapour remporte un contrat pétro…

Phnom penh: Une société singapourienne a été choisie mercredi par le Cambodge pour exploiter le premier gisement pétrolier de ce pays en...

mercredi 23 août 2017 à 12:10

Le pétrole hésite avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille avant la publication des...

mercredi 23 août 2017 à 06:53

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie mercredi, les investisseurs se focalisant sur des estimations faisant état d'une hausse des stocks...

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite