Menu
RSS
A+ A A-

Russie et Iran entament des pourparlers pétrole contre marchandises

prix-du-petrole moscoumoscou: La Russie et l'Iran ont convenu de discuter le mois prochain d'un contrat qui implique que Téhéran exporte deux pour cent de sa production annuelle de pétrole contre des marchandises russes, alors que les deux pays font face à des sanctions occidentales.
Le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, a dit avoir signé un protocole d'accord avec une délégation iranienne en visite à Moscou, posant les jalons pour les négociations de ce contrat, qui doivent débuter le 9 septembre à Téhéran.

L'accord-cadre de cinq ans implique ainsi la construction et la reconstruction des capacités de production énergétiques (de l'Iran), le développement du réseau d'infrastructures pour l'approvisionnement en électricité, ainsi que des secteurs pétrolier et gazier, a rapporté le ministère dans un communiqué, publié tard mardi soir.

La Russie espère également fournir à l'Iran des automobiles et de l'équipement, ainsi que des produits manufacturés et issus de l'agriculture.

L'accord ne représente toutefois plus qu'un dixième des montants qui étaient encore envisagés l'année dernière, une révision qui viserait à protéger la Russie de sanctions supplémentaires en cas de contournement de l'embargo international visant l'Iran.

Les médias russes et étrangers avaient initialement rapporté que le contrat impliquait que l'Iran exporte vers la Russie jusqu'à 500.000 barils de pétrole par jour (25 millions de tonnes par an).

Le quotidien économique russe Kommersant cite pour sa part une source qui affirme que les négociations ne portent désormais plus que sur l'achat par la Russie d'environ 70.000 barils de pétrole par jour, soit une petite part des 3,2 millions barils de pétrole produits par l'Iran l'année dernière, selon les chiffres de l'Agence d'Information sur l'Énergie américaine.

Le journal écrit également que la Russie achèterait ce pétrole avec une petite ristourne par rapport au prix du baril de Brent.

Kommersant ajoute que la Russie espère éviter l'effet des sanctions américaines en effectuant les achats via une société de commerce nouvellement créée et contrôlée par l'État.

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue iranien, Hassan Rohani, devraient apporter les modifications finales au contrat en marge d'un sommet régional qui doit se tenir au Tadjikistan le 11 septembre et dans la ville russe d'Astrakhan (sud) le 29 septembre.

De hauts responsables russes ont souligné que de telles livraisons n'allaient pas à l'encontre des sanctions imposées par l'ONU sur l'Iran en lien avec les craintes sur son programme nucléaire.

Washington et l'Union européenne ont également imposé de leur côté des restrictions qui pénalisent les compagnies qui collaborent avec l'Iran dans certains domaines.

La Maison Blanche avait exprimé en janvier une grave préoccupation sur cet éventuel contrat entre la Russie et l'Iran car les quantités discutées initialement auraient fait grimper les exportations de pétrole iraniennes de plus de 50%.







Commenter Russie et Iran entament des pourparlers pétrole contre marchandises


Le pétrole en Russie


vendredi 17 novembre 2017

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

jeudi 16 novembre 2017

Pétrole: Rosneft a creusé un puits de 15 km, un record

Moscou: Le géant russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé jeudi avoir creusé un puits horizontal d'une longueur sans précédent de 15 kilomètres...

mercredi 18 octobre 2017

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite