Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole cherche une direction dans un marché toujours prudent

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap mardi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent et attentiste, tiraillés entre une offre abondante et les incertitudes persistantes liées à la crise ukrainienne.
Vers 10H10 GMT (12H10 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 107,87 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 30 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 5 cents, à 101,62 dollars.

Le marché du pétrole semble toujours déterminé à faire peu de cas des nombreux foyers de tensions géopolitiques, le Brent restant cantonné sous 108 dollars et le WTI étant même brièvement tombé sous 101 dollars lundi, observaient les analystes de Commerzbank.

Une raison de cette surprenante faiblesse des prix du pétrole pourrait bien être des inquiétudes sur l'impact négatif de sanctions contre la Russie, notamment en Europe, dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole proviennent de la Russie, avançaient les exports de Commerzbank.

De plus, l'offre mondiale d'or noir reste abondante tandis que la demande montre des signes de faiblesse, notamment en ce qui concerne la demande de la zone euro et des États-Unis en produits raffinés, notaient des analystes.

En quête d'indices sur la demande, les investisseurs guettaient la publication mercredi des données hebdomadaires du Département américain de l'Énergie (DoE) sur les réserves de pétrole du plus consommateur d'or noir au monde.

En outre, la force du dollar limite toute tentative de rebond des cours car elle rend les achats de brut (libellés dans la monnaie américaine, ndlr) plus onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises, notait Rebecca Hermolle, analyste chez Inenco.

Mais les investisseurs restaient attentifs à l'évolution des différents foyers de tensions géopolitiques.

L'Union européenne (UE) doit en effet passer mardi à la vitesse supérieure dans les représailles envers Moscou, accusé de soutenir la rébellion ukrainienne prorusse contre laquelle Kiev livre d'intenses combats dans l'Est.

Le conflit entre Israël et le Hamas connaissait mardi un regain de violence, les bombardements nocturnes incessants sur la bande de Gaza ayant couvert tout espoir de trêve à l'occasion de la fin du ramadan.

Et en Libye, les autorités ont mis en garde lundi contre une catastrophe dans la capitale Tripoli, où un incendie ravageant un immense dépôt de stockage d'hydrocarbures n'a pu être maîtrisé en raison de violents combats, tandis que Benghazi, chef-lieu de l'Est libyen, est le théâtre d'affrontements quasi-quotidiens.







Commenter Le pétrole cherche une direction dans un marché toujours prudent


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite