Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en nette baisse, malgré un flot de nouvelles haussières

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont nettement reculé jeudi à New York, reprenant leur souffle malgré des chiffres économiques mondiaux encourageants pour la demande en brut et des tensions géopolitiques persistantes.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a glissé de 1,05 dollar, s'établissant à 102,07 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché a été affecté par quelques prises de bénéfices alors que les derniers chiffres publiés, sur l'emploi américain notamment, sont de nature plutôt haussière, laissant anticiper une bonne demande en brut, a remarqué Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Aux Etats-Unis, sur le marché très surveillé de l'emploi, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont connu une baisse surprise à la mi-juillet, de 6,3%, les ramenant à leur plus bas niveau depuis huit ans et demi, selon des données publiées jeudi.

En outre, en Chine, le deuxième consommateur d'or noir après les Etats-Unis, la production manufacturière chinoise a progressé en juillet à son rythme le plus rapide depuis un an et demi, confirmant le récent raffermissement de la deuxième économie mondiale, selon un indicateur HSBC.

De même, en zone euro, la croissance a rebondi en juillet après deux mois de ralentissement, même si les tensions internationales commencent à peser, selon l'indice PMI composite du cabinet Markit.

Du côté de l'offre, les violences en Ukraine, en Libye et en Irak représentent toutes des menaces potentielles de perturbation de l'acheminement en brut, a souligné Tim Evans, de Citi Futures.

Dans le dossier ukrainien, l'Union européenne a nettement élargi jeudi ses sanctions ciblées contre la Russie et prépare des mesures touchant directement l'économie russe.

De telles sanctions alimentent les craintes d'un dérèglement de l'approvisionnement du marché européen de l'énergie, dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole proviennent de Russie.

Cependant, toutes ces nouvelles ne parviennent pas à faire monter les prix de l'or noir car le marché a besoin de reprendre un peu son souffle, a insisté Matt Smith, de Schneider Electric.







Commenter Le pétrole finit en nette baisse, malgré un flot de nouvelles haussières


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite