Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le brut hésite, le marché scrute l'Ukraine et la Libye

prix-du-petrole <br
:


Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août gagnait 96 cents, à 104,09 USD.


Dans un contexte géopolitique extrêmement tendu, le WTI rebondissait lundi, tandis que le Brent tentait de se stabiliser au-dessus de 107 USD le baril.


Les opérateurs du marché pétrolier craignaient notamment que de nouvelles sanctions occidentales contre la Russie dans le cadre de la crise ukrainienne ne dérèglent l'approvisionnement du marché européen de l'énergie -- dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole proviennent de Russie.


D'ailleurs, les nouvelles sanctions introduites par les États-Unis contre les géants russes de l'énergie Rosneft et Novatek pourraient entraver leurs nouveaux projets de production, a estimé lundi Moody's.


Le Canada a annoncé lundi qu'il prendra de nouvelles sanctions contre des intérêts russes en coordination avec les États-Unis et les pays européens à la suite du crash de l'avion malaisien dans l'est de l'Ukraine.


Dimanche, Paris, Londres et Berlin ont menacé Moscou de nouvelles sanctions si le président Vladimir Poutine n'obtenait pas des rebelles prorusses de l'Est ukrainien un accès "libre et total" au site du crash.


Les opérateurs du marché pétrolier restaient par ailleurs attentifs à l'évolution de la situation en Libye, où plus de 47 personnes ont été tuées en une semaine de combats entre milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli.


Ces combats pourraient entraver le rétablissement du secteur pétrolier du pays, qui avait été fortement perturbé pendant près d'un an par divers mouvements de protestation, notamment de la part des rebelles autonomistes de l'Est.


Les autorités libyennes et ces rebelles avaient annoncé début juillet la fin de la crise pétrolière dans le pays, ce qui avait permis à la production pétrolière libyenne de se hisser au-dessus des 500'000 barils par jour, contre 200'000 barils par jour auparavant.






Commenter Pétrole: le brut hésite, le marché scrute l'Ukraine et la Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite