Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole progresse, toujours aidé par le plongeon des stocks US

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient jeudi en cours d'échanges européens, toujours stimulés par la forte chute des stocks de brut aux États-Unis, dans un marché continuant de surveiller la Libye.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 107,54 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 37 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août gagnait 91 cents, à 102,11 dollars.

Le fait que le prix (du Brent) est plus d'un dollar supérieur à celui de la veille est en grande partie attribuable au changement de contrat, puisque le contrat pour livraison en septembre s'échangeait significativement au-dessus du contrat d'août qui a expiré mercredi, expliquaient les analystes de Commerzbank.

Le Brent se maintenait au-dessus des 107 dollars le baril également grâce à l'amélioration des perspectives de demande aux États-Unis et en Chine, ajoutait Rebecca Hermolle, analyste du cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

La légère accélération de la croissance chinoise au deuxième trimestre (+7,5% contre 7,4% au premier) a rassuré les opérateurs sur la demande de brut en Chine, deuxième consommatrice mondiale, soutenant les cours du brut mercredi.

La forte baisse des stocks pétroliers américains a également dopé les prix du pétrole, notamment le WTI qui évolue de nouveau bien au-dessus de la barre des 100 dollars, sous laquelle il avait chuté mardi, rappelaient les experts de Commerzbank.

Ces stocks ont chuté de 7,5 millions de barils la semaine dernière aux États-Unis, alors que les analystes s'attendaient à une baisse de 2,6 millions de barils, principalement grâce à une forte activité des raffineries.

Une baisse des réserves de brut est habituellement bien reçue par le marché, car elle signale une demande vigoureuse d'or noir aux États-Unis, premier consommateur mondial de pétrole.

Mercredi, les investisseurs restaient attentifs à l'évolution de la situation en Libye, où la production s'est redressée ces derniers jours (à plus de 500.000 barils par jour, contre quelque 200.000 auparavant) en dépit du fait que le pays est secoué par une nouvelle vague de violence.

L'évolution des prix du pétrole dans les prochaines semaines sera avant tout dictée par les développements concernant l'offre pétrolière libyenne, prévenaient les économistes de Commerzbank.

La Libye, qui souffrait d'importantes perturbations de son secteur pétrolier depuis un an en raison de divers mouvements de protestation, avait annoncé début juillet la fin de la crise pétrolière dans le pays.

jb/acd/mcj

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

COMMERZBANK







Commenter Le pétrole progresse, toujours aidé par le plongeon des stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite