Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le brut rebondit à New York, aidé par la Chine et les stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York après avoir clôturé sous le seuil des 100 dollars la veille, revigorés par un bon indicateur chinois et l'attente d'un net recul des stocks de brut américains.

Vers 13H15 GMT (15H15 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août gagnait 57 cents, à 100,53 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A New York, comme à Londres, les cours du pétrole avaient nettement perdu du terrain mardi, finissant respectivement à leur plus bas niveau depuis mai et depuis avril.

Le rebond des cours "est aidé par les attentes d'une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis", avant les chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE) qui seront publiés dans la matinée, a expliqué Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Il intervenait après trois semaines de baisse quasiment ininterrompue, principalement dues à l'apaisement des inquiétudes sur l'offre pétrolière en Irak et en Libye.

Une baisse des stocks de brut est habituellement bien reçue par le marché, les investisseurs y voyant un signe de vigueur de la demande énergétique aux États-Unis, premier consommateur mondial de brut

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les réserves de brut auraient reculé de 2,6 millions de barils la semaine dernière tandis que les stocks d'essence et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient respectivement progressé de 700'000 barils et 2 millions de barils.

La fédération professionnelle American Petroleum Institutes (API), qui publie ses propres statistiques à la veille des chiffres du DoE, a pour sa part fait état d'une chute supérieure des stocks de brut, de 4,8 millions de barils, d'une baisse de quelque 1,6 million de barils des stocks d'essence mais d'une hausse de 1,3 million des réserves de produits distillés.

"Ces chiffres ont accentué le rebond des prix", a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les réserves d'essence étaient particulièrement surveillées, indiquant la vigueur de la demande de carburant en pleine saison des grands déplacements automobiles aux États-Unis.

En outre, l'annonce d'une légère accélération de la croissance économique chinoise au deuxième trimestre, à 7,5% contre 7,4% attendus, soit comme au trimestre précédent, a renforcé la bonne humeur du marché de l'énergie.

"Ces chiffres permettent d'être optimiste" sur l'activité économique chinoise, qui pourrait mettre un terme à son ralentissement "et pourquoi pas rebondir jusqu'à 8% l'année prochaine, permettant d'envisager un regain de la demande en brut" du deuxième consommateur mondial d'or noir, a estimé M. Larry.

Le regain de vigueur était aussi technique, selon les experts de Commerzbank. "Le marché a trop rapidement retiré la prime de risque liée aux combats en Irak et aux incertitudes sur l'offre pétrolière libyenne", ont-ils précisé, jugeant que "ces risques sont loin d'avoir disparu".





Commenter Pétrole: le brut rebondit à New York, aidé par la Chine et les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite