Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit sous les 100 dollars à New York pour la 1ère fois depuis mai

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé sous le seuil psychologique des 100 dollars mardi pour la première fois depuis deux mois, pénalisés par une hausse du dollar après des propos de la patronne de la Réserve fédérale américaine (Fed).
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août a cédé 95 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), clôturant à 99,96 dollars. Le WTI n'avait pas fini sous la barre des 100 dollars depuis le 9 mai.

Après trois semaines consécutives de baisse, les prix du brut new-yorkais ont été fragilisés par un nouvel accès de faiblesse dans la matinée lorsque les cours sont passés au-dessous de seuils techniques importants, (...) ce qui a précipité leur recul, a expliqué Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Le marché énergétique a notamment souffert, selon lui, de l'humeur morose de Wall Street, dans le sillage d'une intervention de Janet Yellen, la présidente de la Fed suggérant une éventuelle hausse de son taux directeur plus tôt que prévu si le marché du travail continue à s'améliorer plus rapidement qu'anticipé.

Les courtiers craignaient en effet un tarissement anticipé de la politique de l'argent dit facile menée par la Fed depuis fin 2008, avec des taux d'intérêt maintenus proches de zéro.

Ces commentaires ont aussi eu tendance à doper la valeur du dollar car une hausse de taux rendrait le billet vert plus rémunérateur, accentuant par ricochet la pression sur les prix du brut.

Un dollar plus élevé rend en effet plus onéreux les achats d'or noir, libellés dans cette monnaie, pour les détenteurs d'autres devises.

Du côté de l'offre, les prix restaient plombés par la perspective d'un retour massif d'or noir produit en Libye sur le marché mondial.

Actuellement, la production pétrolière libyenne est proche de 500.000 barils par jour, après un niveau de 200.000 à 300.000 barils par jour ces derniers mois, ont indiqué les économistes de Commerzbank.

La Libye, dont les capacités de production se montent à 1,5 million de barils par jour, a souffert d'importantes perturbations de son secteur pétrolier depuis un an, en raison de divers mouvements de protestation, notamment de la part des rebelles autonomistes de l'Est.

Les opérateurs se préparaient aussi à la diffusion mercredi des chiffres hebdomadaires du Département de l'Energie américain (DoE) sur les réserves de brut aux Etats-Unis.

On s'attend notamment à une nouvelle hausse des réserves de Cushing, un terminal pétrolier clef dans l'Oklahoma (Centre-sud) où sont entreposés les stocks de brut servant de référence au WTI, a noté M. Yawger.







Commenter Le pétrole finit sous les 100 dollars à New York pour la 1ère fois depuis mai


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite