Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole tente de se reprendre après trois semaines de recul

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole progressaient un peu lundi en fin d'échanges européens, bénéficiant d'achats à bon compte après trois semaines consécutives de chute dues à l'apaisement des inquiétudes concernant l'offre mondiale de brut.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 106,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 26 cents par rapport à la clôture de vendredi. Vers 07H50 GMT, le Brent était toutefois tombé à 106,21 dollars, son niveau le plus faible depuis le 8 avril.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 1 cent, à 100,84 dollars. Vers 14H40 GMT, le WTI était tombé à 100,26 dollars, son minimum depuis le 12 mai.

Le Brent s'est légèrement repris (lundi), dans un mouvement largement dû à des achats à bon compte pour l'instant mais qui pourrait s'amplifier si le PIB chinois au deuxième trimestre s'approche de la cible annuelle de 7,5%, signalait Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

Les autorités chinoises doivent diffuser ce mercredi les chiffres sur l'évolution de la croissance chinoise au deuxième trimestre.

L'économie chinoise est attentivement scrutée par les opérateurs du marché pétrolier, la Chine étant le deuxième consommateur mondial de brut et l'un des principaux moteurs de croissance de la demande mondiale.

Selon les analystes de Commerzbank, les prix du pétrole pourraient rebondir dans les prochains jours, leur récente chute ayant été excessive.

Les cours du brut viennent en effet d'enregistrer trois semaines consécutives de baisse : depuis leur plus haut en neuf mois atteint mi-juin au moment de l'éclatement de la crise irakienne, le Brent et le WTI ont respectivement perdu près de 9 dollars et plus de 7 dollars.

Ils ont été minés dans un premier temps par l'apaisement des craintes sur une perturbation de l'offre irakienne puis par la perspective de normalisation du secteur pétrolier libyen.

En effet, l'annonce début juillet de la fin de la crise pétrolière en Libye a durement pénalisé les cours du brut, alors que le pays avait vu sa production et ses exportations réduites drastiquement ces derniers mois en raison de divers mouvements de protestations (par moments à moins de 200.000 barils par jour, contre environ 1,5 million de barils par jour en temps normal).

La production pétrolière libyenne est censée avoir augmenté, à 470.000 barils par jour, mais une manifestation au port de Brega a forcé la compagnie Sirte Oil Co à arrêter la production, rapportaient les analystes du courtier PVM.







Commenter Le pétrole tente de se reprendre après trois semaines de recul


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite