Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa chute en plein regain d'inquiétude sur la zone euro

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se maintenaient en baisse jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par des inquiétudes sur la stabilité financière en zone euro et la vigueur de la demande chinoise ainsi que par la normalisation du secteur pétrolier libyen.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 108,05 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 23 cents par rapport à la clôture de mercredi. Vers 08H30 GMT, le Brent est tombé à son plus bas niveau depuis le 9 mai, à 107,76 dollars.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 10 cents, à 102,19 dollars. Vers 10H30 GMT, le WTI est tombé à 101,55 dollars, son plus bas depuis le 16 mai.

Le Brent et le WTI reculaient pour leur neuvième et dixième séances consécutives.

Si le pétrole coté à New York finissait dans le rouge, il s'agirait de la plus longue période de recul d'affilée depuis 1983, lorsque ses contrats à terme ont commencé à être échangés sur le Nymex, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Les cours du brut avaient bondi à leur niveau le plus élevé en neuf mois mi-juin, juste après l'offensive jihadiste en Irak, avant de reculer presque continuellement depuis, en l'absence de perturbations majeures de l'offre pétrolière irakienne.

Ils ont ensuite été minés par l'annonce la semaine dernière de la fin de la crise pétrolière en Libye - où la production et les exportations étaient sérieusement perturbées par des rebelles autonomistes depuis près d'un an.

De plus, les cours du pétrole étaient tout particulièrement minés jeudi par le regain d'inquiétude des investisseurs sur la stabilité financière de la zone euro.

Les déboires de la banque portugaise Banco Espirito Santo (BES) ont fait plonger la Bourse de Lisbonne jeudi et jetaient un coup de froid sur les marchés financiers des deux côtés de l'Atlantique, alimentant les peurs sur la vigueur de l'économie européenne.

Dans un tel contexte d'incertitudes, les investisseurs tendaient à éviter les actifs les plus risqués tel que le pétrole et à privilégier les actifs jugés les plus sûrs, au premier rang desquels se situe l'or - qui est monté à un plus haut en près de quatre mois jeudi.

Les prix du pétrole ont subi un autre revers jeudi avec les statistiques sur le commerce extérieur chinois montrant une baisse de 8% des importations de brut en juin par rapport à mai, rapportaient les experts de Commerzbank.

C'est le deuxième plus bas volume mensuel d'importations de l'année, ajoutaient-ils.

L'appétit énergétique de la Chine est particulièrement scruté par les opérateurs du marché pétrolier, ce pays étant le deuxième consommateur mondial de brut et l'un des principaux moteurs de croissance de la demande mondiale de pétrole.







Commenter Le pétrole poursuit sa chute en plein regain d'inquiétude sur la zone euro


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite