Menu
RSS
A+ A A-

OPEP: croissance plus forte de la demande mondiale de brut prévue en 2015

prix-du-petrole viennevienne: La demande mondiale de brut devrait croitre légèrement plus rapidement en 2015, notamment grâce à l'amélioration de la situation économique dans les pays de l'OCDE, a indiqué jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son rapport mensuel.

Le cartel, qui pompe environ un tiers du brut mondial, table sur une demande de 92,35 millions de barils par jour (mbj) en 2015, soit une hausse de 1,21 mbj par rapport à 2014 (91,13 mbj). C'est la première fois qu'il publie une estimation pour l'an prochain.

Cette croissance est supérieure à celle attendue en 2014, puisque selon les derniers chiffres de l'OPEP, la demande va progresser cette année de 1,13 mbj par rapport à l'an passé, un chiffre quasiment inchangé par rapport à sa dernière prévision en mai.

La croissance de la demande en 2015 restera une nouvelle fois portée par les pays émergents (+0,81 mbj), et la Chine (+0,36 mbj).

Toutefois, les riches pays de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) connaÎtront une croissance de leur demande, "pour la première fois depuis 2010", a souligné l'OPEP.

Les "pays américains" de l'OCDE (États-Unis, Canada et Mexique) resteront le moteur de la zone (+0,21 mbj), alors que la contraction de la demande en Europe devrait être moins importante qu'en 2014 (-0,07 mbj en 2015, contre -0,17 mbj en 2014).

Pour 2015, l'OPEP table sur une croissance économique mondiale de 3,4% contre 3,1% cette année. Les pays de l'OCDE devrait enregistrer une croissance de 2,0% l'an prochain contre 1,7% cette année.

Dans le même temps, le rythme de croissance de la Chine devrait marquer quelque peu le pas (7,2% en 2015 contre 7,4% en 2014).

Lors de sa réunion ministérielle en juin à Vienne, l'OPEP avait décidé de maintenir son plafond de production à 30 mbj, et de prolonger le mandat de son secrétaire général, le Libyen Abdallah El-Badri, jusqu'à la mi-2015.





Commenter OPEP: croissance plus forte de la demande mondiale de brut prévue en 2015


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite