Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule pour la 9ème séance de suite à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont reculé pour la neuvième séance de suite mercredi, la perspective d'un afflux imminent de brut libyen sur le marché mondial reléguant au second plan l'annonce d'un recul des stocks américains d'or noir.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août a baissé de 1,11 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 102,29 dollars.

Le principal élément influençant actuellement le marché reste, selon l'analyste indépendant Andy Lipow, l'anticipation du retour de brut libyen sur le marché à la suite d'un accord conclu entre les rebelles et le gouvernement.

Près d'un an après les premières perturbations sur les champs de production et les terminaux pétroliers, la situation semble se normaliser dans le pays.

D'une part, on entend dire que l'un des plus grands champs pétroliers libyens, Al-Charara, d'une capacité de 340.000 barils par jour, est en train de réamorcer la production bien plus vite que prévu (...) et pourrait fonctionner aux deux tiers de ses capacités dès la fin de la journée, a relevé Phil Flynn de Price Futures Group.

De plus, la Libye a apparemment quelque 10 millions de barils en réserve qu'ils ne pouvaient pas exporter jusqu'à présent et qui devraient bientôt se retrouver sur le marché mondial, a-t-il ajouté.

La promesse de ce pétrole continue de faire plier ceux qui parient sur une hausse des cours et fait oublier les risques liés à l'Irak, au conflit entre la Russie et l'Ukraine ou même aux tensions entre Israël et le Hamas potentiellement sources d'instabilité au Moyen-Orient, a-t-il remarqué.

Dans ce contexte, l'annonce par les autorités américaines d'un recul légèrement plus prononcé que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis (-2,4 millions de barils), généralement considéré comme le signe d'une demande vigoureuse, n'a pas suffi à raviver les cours.

Le chiffre est plus ou moins conforme aux attentes, il n'y a pas vraiment eu de surprise, a souligné Andy Lipow.

De plus, les réserves d'or noir à Cushing, terminal pétrolier de l'Oklahoma où est entreposé le brut servant de référence au WTI, ont légèrement progressé.

Surtout, les acteurs du marché ont été un peu surpris par la progression des stocks d'essence alors même que la fête nationale du 4 juillet est traditionnellement l'occasion d'un pic de consommation de carburant. On se dit qu'on a largement assez d'approvisionnement jusqu'au week-end de la Fête du travail début septembre qui marque la fin des vacances d'été, a noté Andy Lipow.







Commenter Le pétrole recule pour la 9ème séance de suite à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite