Menu
RSS

Le pétrole se replie dans un marché surveillant l'Irak

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se repliaient jeudi en fin d'échanges européens, alors que le Premier ministre irakien a reconnu la nécessité d'une solution politique à la crise en Irak, deuxième producteur de brut de l'Opep.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 113,35 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 65 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance chutait de 1,25 dollar, à 105,24 dollars.

Les prix du brut ont reculé (jeudi) à cause de la baisse de la prime de risque liée à l'Irak suite à la volonté du Premier ministre irakien de former un gouvernement plus large, a expliqué Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

En effet, le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a, pour la première fois, jugé nécessaire jeudi une solution politique qui irait de pair avec une action militaire pour faire face à l'offensive des insurgés sunnites qui menace le pays d'implosion.

M. Maliki, qui s'exprimait lors d'un entretien avec le chef de la diplomatie britannique William Hague, semble finalement acquiescer aux demandes internationales selon lesquelles seul un gouvernement rassemblant toutes les forces politiques et les communautés peut sortir le pays, miné par les divisions confessionnelles, de la crise.

Depuis le 9 juin, les insurgés sunnites ont mis la main sur Mossoul, deuxième ville d'Irak, une grande partie de sa province Ninive (nord), sur Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine (nord), Diyala (est), Kirkouk (nord), et Al-Anbar (ouest).

Mais cette offensive a pour l'instant épargné le sud du pays, où est située la grande majorité des champs pétroliers et des oléoducs par lesquels est exporté le brut irakien.

Si aucune interruption majeure de la production de pétrole en Irak ne se produit - comme nous l'attendons - le Brent devrait probablement perdre dans les prochaines semaines la plupart de ses gains récents et revenir osciller (..) entre 105 et 112 dollars le baril, prévenaient les analystes de Commerzbank.

Le Brent a déjà perdu plus de deux dollars depuis son plus haut en neuf mois atteint il y a une semaine, à 115,71 dollars le baril.

Toutefois, cela ne signifie pas pour autant que l'hypothèse d'une flambée des prix au cours de l'été soit complètement exclue bien que ce ne soit pas le scénario qui a la faveur des investisseurs actuellement, soulignait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

Deuxième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Irak produit environ 3,4 millions de barils par jour (mb/j) et exporte environ 2,5 mb/j.







Commenter Le pétrole se replie dans un marché surveillant l'Irak

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 24 mai 2017 à 15:26

Le pétrole ouvre en très légère baisse à New York, l'Opep en…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère baisse mercredi à New York, le marché n'attendant pas grand chose...

mercredi 24 mai 2017 à 12:52

Le pétrole grimpe avant les stocks américains et l'Opep

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mercredi en cours d'échanges européens, évoluant à des sommets en un mois, le marché s'attendant à...

mercredi 24 mai 2017 à 10:36

Dong Energy vend son pétrole et son gaz au suisse Ineos

Stockholm: Le producteur danois d'énergie Dong a annoncé mercredi la vente de ses activités de production de pétrole et de gaz au...

mercredi 24 mai 2017 à 06:20

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie mercredi sous l'effet d'informations sur les stocks de brut américain et des...

mardi 23 mai 2017 à 21:30

Trump veut réduire de moitié les réserves stratégiques de pé…

New York: La Maison Blanche a fait part mardi dans son projet de budget de son intention de réduire de moitié les...

mardi 23 mai 2017 à 20:54

Le pétrole termine en légère hausse, attentisme sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant attentistes à deux jours d'une...

mardi 23 mai 2017 à 18:12

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mardi en fin d'échanges européens, sur un marché hésitant à deux jours d'une réunion...

mardi 23 mai 2017 à 16:51

Pétrole: l'Opep vise à prolonger son accord de neuf mois, se…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, toujours en quête d'une remontée durable des cours du brut, vont chercher à reconduire leurs limitations de...

mardi 23 mai 2017 à 15:20

Le pétrole hésitant à New York, l'Opep scrutée

New York: Les cours du pétrole évoluaient proche de l'équilibre mardi à New York peu après l'ouverture, les investisseurs hésitant au gré...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite