Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York après la hausse des stocks à 106,25 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York reculait à l'ouverture jeudi, rattrapé par la hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis et la perspective d'une augmentation des exportations irakiennes d'or noir malgré les combats qui déchirent ce pays.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août cédait 36 cents, à 106,14 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le prix du WTI avait été porté mercredi par des spéculations sur une éventuelle levée d'une interdiction en place depuis les années 1970 des exportations de brut américain, après l'autorisation accordée par les autorités à deux entreprises pour l'exportation d'un pétrole très légèrement traité.

Mais si on regarde en détail les documents, on se rend compte que cela ne change pas grand chose aux règles en place, le produit autorisé ne répondant pas à la définition du brut, a noté Bart Melek de TD Securities.

Du coup, jeudi matin, les investisseurs reviennent sur la forte augmentation des réserves de brut annoncée mercredi par le département américain de l'Energie, vraiment une surprise pour le marché, a remarqué le spécialiste. Cette augmentation est en partie due aux perturbations plus nombreux que d'habitude lors de la première quinzaine de juin dans les raffineries du golfe du Mexique, a-t-il expliqué.

Le marché réagissait aussi à une déclaration du ministre du Pétrole irakien, qui a indiqué que les exportations de brut produit dans le sud du pays allaient augmenter en juillet, a indiqué Bart Melek.

La situation en Irak est scrutée par les courtiers depuis le début de l'offensive fulgurante, le 9 juin, menée par des insurgés sunnites qui ont pris le contrôle de larges pans de territoires dans cinq provinces au nord et à l'ouest de Bagdad.

Le sud du pays, où est situé la grande majorité des infrastructures pétrolières, a toutefois été pour l'instant épargné par les combats.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York après la hausse des stocks à 106,25 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite