Menu
RSS
A+ A A-

Les cours du pétrole en Asie restent soutenus par l'Irak

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole s'affichaient en hausse lundi matin en Asie, toujours soutenus par la crise en Irak, mais les gains étaient limités, la prime de risque géopolitique liée à la situation de cet important producteur pétrolier étant déjà prise en compte.
Les prix bénéficiaient également de la publication d'un indicateur chinois encourageant pour les perspectives de croissance: la production manufacturière a affiché en juin son meilleur niveau en sept mois, l'activité quittant une longue phase de contraction, selon les chiffres provisoires publiés par la banque HSBC.

Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, premier jour de ce contrat, prenait 31 cents, à 107,14 dollars, et le baril de Brent de la mer du Nord, livraison en août lui aussi, gagnait 35 cents à 115,16 USD.

Les cours du pétrole restent soutenus par les violences en Irak mais les marchés ont déjà incorporé une prime de risque significative ces derniers jours, a indiqué David Lennox, analyste chez Fat Prophets à Sydney.

Les insurgés, menés par les jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), se sont emparés de trois villes de la province occidentale d'Al-Anbar: Al-Qaïm, Rawa et Aana.

L'armée a affirmé dimanche qu'elle s'en était retirée pour des raisons tactiques de redéploiement, mais selon des témoins, les rebelles se sont emparés dès samedi d'Al-Qaïm et de son poste-frontière avec la Syrie.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry poursuit lundi sa tournée diplomatique qui l'a mené en Egypte dimanche, avant Amman, Bruxelles et Paris, et qui porte principalement sur les efforts visant à convaincre le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki de former rapidement un gouvernement d'union nationale.

Pour le moment, les insurgés n'ont pas pénétré dans le sud du pays, où sont installées la majorité des infrastructures pétrolières.

Deuxième producteur de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), l'Irak détient plus de 11% des réserves prouvées dans le monde et produit actuellement près de 3,4 millions de barils par jour.

L'analyste David Lennox estime que les prix devraient rester au niveau actuel tant que la crise ne se propage pas dans le sud du pays.

Le marché est déjà habitué à une production irrégulière au nord, où se déroulent les combats actuels, ajoute-t-il.

Vendredi, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet, s'était apprécié de 83 cents, à 107,26 dollars, son niveau le plus élevé en clôture depuis le 18 septembre 2013.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a terminé à 114,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 25 cents.







Commenter Les cours du pétrole en Asie restent soutenus par l'Irak


Le pétrole en Asie


vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite