Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole Asie: le brut en légère baisse

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole, fortement poussés à la hausse par les violences en Irak et la crise ukrainienne, étaient en baisse mardi en Asie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 18 cents, à 106,72 USD, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août cédait 24 cents, à 112,70 USD.

Les cours du brut américain s'étaient hissés vendredi à leur plus haut niveau depuis septembre, le marché observant avec nervosité l'avancée fulgurante d'insurgés islamistes dans le nord-ouest de l'Irak.

Les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont conquis en l'espace d'une semaine, de vastes zones dans le nord et le centre de l'Irak, dont la deuxième ville du pays, Mossoul, avant de s'emparer lundi de certains secteurs d'une ville stratégique du nord-ouest de l'Irak, Tal Afar.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a indiqué que le président Barack Obama procédait à "un examen minutieux de chaque option à sa disposition", y compris des frappes de drones.

"Les cours du brut restent sous pression haussière en raison des risques de perturbations de l'approvisionnement (en brut irakien)", selon Desmond Chua de CMC Markets. L'Irak est le deuxième plus grand producteur de l'Opep.

L'Ukraine constitue l'autre grand dossier géopolitique susceptible d'impacter le prix du pétrole.

La Russie a coupé le gaz à l'Ukraine lundi après l'échec de leurs négociations, une mesure qualifiée par Kiev de "nouvelle agression" contre l'Etat.

Après des crises similaires en 2006 et 2009 qui avaient eu un impact sur les approvisionnements gaziers de l'Europe, la décision russe, survenue juste avant l'été, n'aura toutefois pas d'effet immédiat.

Enfin les investisseurs attendent un communiqué du Comité de politique monétaire de la banque centrale (FOMC) américaine mercredi après deux jours de réunion.

Quasiment unanimes, les analystes s'attendent à une nouvelle réduction de 10 milliards de USD des achats d'actifs de la Fed. Cela portera à 35 milliards de USD le soutien mensuel de la banque centrale à l'économie, destiné à pousser les taux d'intérêts à la baisse.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait lâché 1 cent sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 106,90 USD.

A Londres, le Brent avait terminé en hausse de 48 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 112,94 USD.





Commenter Pétrole Asie: le brut en légère baisse


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite