Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule, pénalisé par le dollar et l'Ukraine

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par la hausse du dollar face à l'euro après l'annonce de nouvelles mesures de la Banque centrale européenne (BCE) et un apaisement relatif des tensions autour de l'Ukraine.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 108,32 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 8 cents par rapport à la clôture de mercredi. Vers 13H10 GMT, le Brent est tombé jusqu'à 107,77 dollars, son niveau le plus faible depuis près d'un mois.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 32 cents, à 102,32 dollars.

Le pétrole a chuté à cause du renforcement du dollar, qui rend les matières premières libellées dans la monnaie américaine plus coûteuses pour les investisseurs munis d'autres devises, expliquait Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

Le billet vert s'est renforcé face à l'euro après l'annonce mercredi d'une batterie de mesures d'assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne (BCE).

Ces mesures (abaissement du principal taux directeur et du taux de prêt marginal, prêts ciblés à long terme aux banques, octroi illimité de liquidités à court terme, etc.) ont pour conséquence de rendre la monnaie européenne moins attrayante pour les investisseurs.

Un certain apaisement des tensions autour de la crise ukrainienne participait également au recul des prix du pétrole.

Quelques investisseurs ont clairement décidé de prendre des bénéfices du fait de l'absence de sanctions supplémentaires du G7 contre la Russie lors de sa réunion mercredi, signalaient ainsi les économistes de Commerzbank.

Jeudi, le président américain Barack Obama a déclaré que les pays du G7 allaient voir ce que le président russe Vladimir Poutine allait faire dans les deux, trois, quatre prochaines semaines dans la crise ukrainienne avant de décider d'éventuelles nouvelles sanctions.

Les opérateurs du marché pétrolier se tournaient désormais vers le rapport sur l'emploi et le chômage aux États-Unis, qui sera publié vendredi, pour se faire une meilleure idée des perspectives de demande dans le pays, premier consommateur mondial d'or noir.

A cet égard, les chiffres publiés jeudi sur les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis étaient plutôt neutres, estimait Carl Larry, analyste de Oil Outlooks and Opinions. A 312.000, elles ont augmenté dans une proportion proche des attentes des analystes pour la semaine close le 31 mai.







Commenter Le pétrole recule, pénalisé par le dollar et l'Ukraine


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite