Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole reste quasi stable à New York, après un rapport contrasté sur les stocks US

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont terminé quasiment à l'équilibre mercredi à New York, après la parution de chiffres contrastés sur les réserves de brut aux Etats-Unis montrant une chute de ces stocks mais une nette progression des réserves de produits raffinés.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a lâché 2 cents, à 102,64 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché de l'or noir a commencé sur une note nettement positive à New York, dopé par l'attente d'un recul des réserves de brut aux Etats-Unis, un signe encourageant pour la demande du premier consommateur de pétrole au monde.

Mais le département américain de l'Energie (DoE) a finalement fait part dans la matinée de chiffres moins haussiers que prévu, a commenté Gene McGillian, de Tradition Energy.

Le DoE a fait part d'un recul des stocks de brut plus prononcé que prévu au cours de la semaine achevée le 30 mai, avec une chute de 3,4 millions de barils, contre l'attente d'une petite baisse de 100.000 barils seulement prévue par les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Cependant, les réserves de produits raffinés ont fortement augmenté, ce qui montre que c'est en grande partie l'accélération de l'activité des raffineries qui a aidé les réserves de brut à baisser, et que les fondamentaux n'ont pas vraiment évolué, a ajouté l'analyste.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont grimpé de 2 millions de barils, à 118,1 millions de barils, soit presque trois fois plus que la hausse de 700.000 barils attendue par les experts.

Les stocks d'essence ont de leur côté enregistré une petite progression de 200.000 barils, à 211,8 millions, un chiffre proche des attentes des analystes, qui misaient sur une avancée de 300.000 barils.

Cette constatation a provoqué quelques prises de bénéfices, qui ont ramené le marché à l'équilibre, a-t-il continué.

En outre, à 389,5 millions, les stocks de brut restent proches de leur record de fin avril (399,4 millions de barils), un plus haut depuis 1931 sur la base de données mensuelles.

Surveillées de près par les courtiers, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, ont, elles, poursuivi leur recul quasiment ininterrompu depuis le début de l'année, affichant une diminution de 300.000 barils, à 21,4 millions de barils. Ces stocks ont chuté de près de 20 millions de barils depuis fin janvier.







Commenter Le pétrole reste quasi stable à New York, après un rapport contrasté sur les stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

mardi 16 janvier 2018 à 15:21

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse après être monté au p…

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture mardi après être monté la veille à son...

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite