Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule après le report de l'ultimatum russe à l'Ukraine

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, pénalisés par le report de l'ultimatum russe sur le gaz à l'Ukraine, alors qu'ils avaient commencé la séance en hausse grâce à un bon indicateur chinois.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 102,44 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 27 cents par rapport à la clôture de vendredi. Vers 13H20 GMT, le Brent est tombé à 108,90 dollars, son niveau le plus faible depuis mi-mai.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 36 cents, à 109,05 dollars.

Le Brent a reculé après l'annonce que Gazprom va donner plus de temps à l'Ukraine, expliquait Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

Le géant semi-public Gazprom, qui avait menacé de fermer le robinet pour l'Ukraine dès mardi, a en effet annoncé lundi avoir repoussé au 9 juin le passage au système de prépaiement pour ses livraisons de gaz à Kiev, qui signifiait une possible coupure d'approvisionnement.

Quelques heures avant le début de négociations sur le sujet à Bruxelles, le PDG de Gazprom Alexeï Miller a confirmé avoir reçu un versement de 786 millions de dollars de Kiev tout en rappelant que la totalité de la dette s'élevait à 2,3 milliards de dollars pour le gaz livré au 1er avril.

Cela éloignait temporairement les craintes d'un dérèglement de l'approvisionnement du marché européen de l'énergie, dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole européennes proviennent de la Russie, et la moitié des importations en provenance de Russie transitent par l'Ukraine.

Plus tôt dans la séance, les prix du pétrole avaient été soutenus par un bon indicateur chinois, qui donne l'espoir que la demande chinoise de pétrole va se reprendre dans la deuxième partie de l'année, avaient expliqué les experts de Commerzbank.

En effet, la production manufacturière en Chine s'est renforcée en mai, l'indice PMI des directeurs d'achat atteignant 50,8 contre 50,4 en avril, selon les statistiques officielles publiées dimanche.

Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction.

L'économie chinoise est particulièrement scrutée par les opérateurs du marché pétrolier, la Chine étant le deuxième consommateur mondial de brut et un des principaux facteurs de croissance de la demande mondiale d'or noir.







Commenter Le pétrole recule après le report de l'ultimatum russe à l'Ukraine

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Russie


jeudi 16 février 2017

Pétrole: la Russie respectera d'ici "fin avril" l…

Moscou: La Russie prévoit d'atteindre d'ici fin avril l'objectif de réduction de sa production de pétrole fixé en accord avec les grands...

lundi 06 février 2017

La Russie prévoit un plafond des prix du pétrole à 60 dollar…

Moscou: Le marché du pétrole peut encore être l'un des plus grands risques pour l'économie du pays. Les prix du pétrole pourraient...

samedi 21 janvier 2017

Pétrole: la Russie a réduit sa production de 100.000 barils …

Moscou: La Russie a réduit sa production de pétrole d'environ 100.000 barils par jour, a indiqué samedi le ministre de l'Energie Alexandre...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

jeudi 23 février 2017 à 17:44

Le monde du pétrole circonspect sur les politiques de Donald…

Londres: Les acteurs internationaux du pétrole s'interrogent sur l'impact de la nouvelle administration américaine sur le marché mondial, au moment où le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite