Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole mitigé en Asie

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient mitigés vendredi en Asie, le baril de référence reculant légèrement tout en se maintenant largement au-dessus des 100 USD, soutenu par la baisse régulière des stocks à Cushing, un important terminal aux Etats-Unis, et la crise en Ukraine.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet cédait 21 cents, à 103,37 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance prenait 8 cents, à 110,05 dollars.

Le DoE (département américain de l'Energie) a annoncé que les réserves à Cushing, où est entreposé l'or noir servant de référence au WTI, étaient tombées à 21,7 millions de barils.

Historiquement situées autour de 19 à 20 millions de barils, elles étaient montées en 2013 jusqu'à 50 millions de baril au fur et à mesure que la production de brut aux Etats-Unis est grimpée en flèche à partir de 2008 grâce aux nouvelles techniques d'exploitations d'hydrocarbure.

Le rapport du DoE a par ailleurs montré que les réserves d'essence et de produits distillés avaient légèrement baissé, contrairement aux anticipations des analystes, signalant ainsi une demande solide pour les produits raffinés.

La persistance de risques géopolitiques en Ukraine et en Libye a aussi participé à la montée des prix de l'or noir.

La crise dans l'Est de l'Ukraine s'est brutalement intensifiée jeudi lorsque les rebelles prorusses ont abattu un hélicoptère de l'armée ukrainienne, tuant 12 soldats dont un général.

Ces affrontements meurtriers ont donné lieu à une nouvelle passe d'armes entre l'Ukraine et la Russie, au moment où ces deux pays sont au bord d'une nouvelle guerre du gaz qui inquiète les Européens.

De nouvelles négociations d'urgence sont prévues pour vendredi à Berlin afin d'éviter une interruption des livraisons, possible dès mardi.

Moscou exige de l'Ukraine qu'elle honore ses arriérés (3,5 milliards de dollars) et aussi le paiement anticipé des livraisons de juin tandis que Kiev, exsangue financièrement, pose comme préalable des assurances sur une baisse du prix du gaz, actuellement le plus élevé en Europe.

Les investisseurs craignent un dérèglement de l'approvisionnement du marché européen de l'énergie, car environ 30% des importations de gaz et de pétrole européennes proviennent de la Russie, et que la moitié des importations en provenance de Russie transitent par l'Ukraine.







Commenter Le pétrole mitigé en Asie


Le pétrole en Asie


vendredi 19 janvier 2018

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter jeudi en Asie, favorisés par des estimations jugées positives sur les stocks de brut...

mercredi 17 janvier 2018

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite