Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse un peu, pénalisé par un renforcement du dollar

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole baissaient un peu mardi en fin d'échanges européens, pénalisés par un renforcement du dollar et des espoirs d'apaisement des tensions en Ukraine.
Vers 16H15 GMT (18H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 109,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 40 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance cédait 40 cents, à 103,95 dollars.

Le dollar s'est quelque peu renforcé mardi, aidé notamment par des indicateurs américains encourageants sur la vigueur de la reprise de la première économie mondiale, comme la hausse inattendue des commandes de biens durables en avril et la légère amélioration en mai du moral des ménages aux États-Unis, notaient des analystes.

De plus, la situation en Ukraine commence à s'améliorer grâce à l'élection démocratique d'un nouveau président, estimait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko, officiellement déclaré nouveau président de l'Ukraine avec plus de 54% des voix à l'issue du scrutin de dimanche, a promis de ne jamais laisser les insurgés, qu'il appelle les terroristes, transformer la région rebelle du Donbass (est) en Somalie.

Si les frappes aériennes en Ukraine hier (lundi) ont accru les inquiétudes sur une possible escalade des violences, le gouvernement de Porochenko semble avoir pris le contrôle de la situation en reprenant l'aéroport. C'est vraisemblablement la détermination de Porochenko à mettre fin aux violences rapidement qui a un effet sur les prix du pétrole, soulignait Chloe Bradley, analyste chez Inenco.

Cependant, les tensions restaient vives et les investisseurs restaient prudents. Plus de 40 personnes ont été tuées lors de violents affrontements entre l'armée ukrainienne et des insurgés pro-russes pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk. L'armée ukrainienne a affirmé mardi avoir repris le contrôle de l'aéroport.

Dans l'ensemble, les tensions géopolitiques en Ukraine et en Libye continuent de peser sur le marché du pétrole, provoquant une forte volatilité sur les prix du brut qui ne parviennent pas à trouver une direction claire, estimaient les analystes de la maison de courtage Sucden.

Les marchés étaient restés fermés lundi au Royaume-Uni et aux États-Unis, du fait de jours fériés et le marché reprenait mardi son activité normale.







Commenter Le pétrole baisse un peu, pénalisé par un renforcement du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite