Menu
RSS

Le pétrole en légère baisse à New York, le marché scrute l'Ukraine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York s'affichaient en légère baisse peu après l'ouverture mardi, les investisseurs s'interrogeant sur l'évolution de la situation en Ukraine et hésitant en conséquence à s'engager franchement au retour d'un week-end prolongé.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet cédait 45 cent sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) par rapport à la clôture de vendredi et s'échangeait à 103,90 dollars. Les marchés étaient fermés lundi aux Etats-Unis comme à Londres, à l'occasion de jours fériés.

On constate vraiment un manque d'engagement du marché ce matin et c'est en grande partie dû au fait qu'on ne sait pas trop quoi penser de l'Ukraine, estimait Phil Flynn de Price Futures Group.

D'un côté on a un président élu (Petro Porochenko, ndlr) pro-européen, mais avec qui la Russie s'est dite prête à dialoguer, ce qui laisse augurer des signes d'apaisement, relevait-il.

Mais on s'inquiète aussi de la montée des violences, ajoutait-il: plus de 40 personnes ont été tuées lors d'affrontements entre l'armée ukrainienne et des insurgés pro-russes pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk.

Cette opération a marqué un changement de tactique des forces ukrainiennes qui ont eu recours à l'aviation à Donetsk, mais aussi près de Slaviansk, un bastion rebelle encerclé par l'armée.

Les investisseurs observent avec attention la situation en Ukraine, voie de passage pour les exportations de gaz et de pétrole russes vers l'Europe. Les craintes d'un emballement des violences, et par ricochet de perturbations de l'approvisionnement en énergie par la Russie, soutiennent les cours du brut depuis plusieurs semaines.

Cette source de risque géopolitique pour l'offre de brut reléguait en tout cas au second plan un indicateur américain pourtant de bon augure pour la consommation énergétique du pays: selon le département du Commerce, les commandes de biens durables ont poursuivi de façon inattendue leur progression pour le troisième mois consécutif en avril.







Commenter Le pétrole en légère baisse à New York, le marché scrute l'Ukraine

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite