Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en légère baisse à New York, le marché scrute l'Ukraine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York s'affichaient en légère baisse peu après l'ouverture mardi, les investisseurs s'interrogeant sur l'évolution de la situation en Ukraine et hésitant en conséquence à s'engager franchement au retour d'un week-end prolongé.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet cédait 45 cent sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) par rapport à la clôture de vendredi et s'échangeait à 103,90 dollars. Les marchés étaient fermés lundi aux Etats-Unis comme à Londres, à l'occasion de jours fériés.

On constate vraiment un manque d'engagement du marché ce matin et c'est en grande partie dû au fait qu'on ne sait pas trop quoi penser de l'Ukraine, estimait Phil Flynn de Price Futures Group.

D'un côté on a un président élu (Petro Porochenko, ndlr) pro-européen, mais avec qui la Russie s'est dite prête à dialoguer, ce qui laisse augurer des signes d'apaisement, relevait-il.

Mais on s'inquiète aussi de la montée des violences, ajoutait-il: plus de 40 personnes ont été tuées lors d'affrontements entre l'armée ukrainienne et des insurgés pro-russes pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk.

Cette opération a marqué un changement de tactique des forces ukrainiennes qui ont eu recours à l'aviation à Donetsk, mais aussi près de Slaviansk, un bastion rebelle encerclé par l'armée.

Les investisseurs observent avec attention la situation en Ukraine, voie de passage pour les exportations de gaz et de pétrole russes vers l'Europe. Les craintes d'un emballement des violences, et par ricochet de perturbations de l'approvisionnement en énergie par la Russie, soutiennent les cours du brut depuis plusieurs semaines.

Cette source de risque géopolitique pour l'offre de brut reléguait en tout cas au second plan un indicateur américain pourtant de bon augure pour la consommation énergétique du pays: selon le département du Commerce, les commandes de biens durables ont poursuivi de façon inattendue leur progression pour le troisième mois consécutif en avril.







Commenter Le pétrole en légère baisse à New York, le marché scrute l'Ukraine


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite