Menu
RSS
A+ A A-

Repsol solde en un temps record son aventure argentine

prix-du-petrole madridMadrid: Le géant pétrolier espagnol Repsol, empêtré pendant deux ans dans un conflit avec l'Argentine qui avait nationalisé sa filiale YPF, a tourné la page à une vitesse record, bouclant en quelques jours sa sortie du pays et empochant plus de 4 milliards d'euros au passage.

Il a vendu mardi pour 2,010 milliards de dollars américains (1,465 milliard d'euros) d'obligations argentines, versées il y a moins d'une semaine pour compenser la nationalisation en 2012 de 51% d'YPF.

L'épisode avait à l'époque suscité des frictions diplomatiques entre Madrid et Buenos Aires.

Profitant de "la perception favorable des marchés, actuellement, envers l'Argentine", il a négocié avec la banque américaine JPMorgan la vente de plusieurs portefeuilles de bons du Trésor.

Avec cette opération, il a désormais soldé la quasi-totalité des 5,317 milliards de dollars perçus sous forme d'obligations, après avoir vendu la semaine dernière un premier paquet pour 2,8 milliards. Ce qui permet de réduire de 4,815 milliards de dollars la dette totale reconnue par l'Argentine en sa faveur.

Il y a une semaine, le directeur financier, Miguel Martinez, interrogé sur une prochaine vente de ces bons, s'était laissé un délai de deux ans, assurant: "nous ne sommes pas pressés".

Mais "nous avons vu une opportunité", explique mercredi un porte-parole. "Cette opportunité sur le marché nous a paru raisonnable pour couvrir nos besoins et surtout éliminer le risque, car au final, 5 milliards de dollars en obligations argentines est un risque énorme dans le bilan".

Le danger venait du classement de la dette argentine en catégorie spéculative par les trois grandes agences de notation, un élément inquiétant pour les investisseurs même si l'accord conclu le 25 février prévoyait qu'en cas de faillite, Buenos Aires devait tout de même verser ces 5 milliards.

Le marché a d'ailleurs réagi de manière positive à cette vente: à 08H52 GMT, le titre Repsol était l'un des rares en hausses de la Bourse madrilène, prenant 0,71% à 19,955 euros, alors que l'Ibex-35 perdait 0,29%.

"La monétisation rapide des bons argentins est une bonne nouvelle pour le groupe", ont commenté les analystes de Bankinter.

"En agissant ainsi, Repsol a enlevé le risque" représenté par ces obligations, ont estimé les analystes d'UBS, qui pensaient que la vente prendrait deux ans.

Acquisitions au programme

Au cours des derniers jours, le géant espagnol s'est aussi débarrassé de la quasi-totalité (11,86%) de la part qu'il conservait dans YPF, la vendant le 7 mai pour 1,256 milliard de dollars (un peu plus de 900 millions d'euros) à la banque d'affaires américaine Morgan Stanley.

Cette dernière a précisé mardi à l'AFP avoir placé ces actions "auprès d'investisseurs en Europe, en Amérique Latine et aux Etats-Unis".

Après cette vente, d'une plus-value de 622 millions de dollars, la part de Repsol dans YPF est "inférieure à 0,5%". Elle devrait aussi être bientôt vendue.

Il gardera encore un temps un petit paquet d'obligations argentines d'une valeur nominale de 117,36 millions de dollars, car Buenos Aires dispose d'une option de rachat, mais si celle-ci n'est pas exercée son intention est de vendre.

Après des mois de conflit et la menace de longues poursuites judiciaires, Repsol a donc bouclé en un temps record son aventure en Argentine, commencée en 1996 et confirmée par l'OPA en 1999 sur YPF, et a empoché au passage presque 6,1 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros).

"A l'inverse de presque tout dans cette saga tortueuse, Repsol est sorti rapidement et sans drame", notaient mercredi les analystes d'UBS.

Que fera-t-il de cet argent' Le directeur financier, qui rappelait la semaine dernière que "le groupe a vécu au cours des deux dernières années une situation vraiment stressante due à l'expropriation d'YPF", a donné quelques pistes.

Au programme, "une ou plusieurs acquisitions": "nous cherchons des entreprises ou des actifs", surtout "au sein de l'OCDE", a-t-il indiqué. Selon une source proche de dossier, les Etats-Unis, le Canada et la Norvège font partie des pays visés.

Le président de Repsol, Antonio Brufau, avait lui indiqué en 2013 qu'une partie des plus-values venant de la sortie d'YPF pourrait revenir aux actionnaires, ouvrant la possibilité d'un éventuel dividende extraordinaire.





Commenter Repsol solde en un temps record son aventure argentine

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Dix majors du pétrole et du gaz investissent 1 milliard USD dans des tech…

vendredi 04 novembre 2016

Londres: Dix compagnies pétrolières et gazières mondiales, poids lourds du secteur, ont annoncé vendredi des investissements d'un milliard de dollars sur dix ans dans des technologies à faibles émissions de gaz à effet de serre.


- Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 02 décembre 2016 à 20:51

Le pétrole monte encore dans le sillage de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a monté vendredi, signant une troisième séance de hausse après l'annonce d'un accord de limitation de l'offre...

vendredi 02 décembre 2016 à 18:18

Le pétrole souffle après sa hausse post-accord de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement vendredi en fin d'échanges européens après s'être envolés mercredi avec la décision de l'Opep de...

vendredi 02 décembre 2016 à 15:20

Après deux jours d'envol, le pétrole stagne à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert proches de l'équilibre vendredi à New York, les investisseurs effectuant des rééquilibrages après deux...

vendredi 02 décembre 2016 à 12:50

Le pétrole reprend son souffle après ses gains post-Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu vendredi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir fortement grimpé depuis l'annonce...

vendredi 02 décembre 2016 à 08:28

Biocarburants: les agriculteurs européens dénoncent un coup …

Paris: Inadmissible ! Les cultivateurs européens sont dans une colère noire après la proposition surprise de la Commission européenne de freiner le...

vendredi 02 décembre 2016 à 07:05

Aux USA, les producteurs de pétrole sont en embuscade après …

New York: En annonçant une réduction marquée de son offre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) risque d'ouvrir une brèche pour...

vendredi 02 décembre 2016 à 05:16

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie tout en restant au dessus de la barre des 50 dollars, l'accord conclu...

jeudi 01 décembre 2016 à 20:54

Le pétrole reste porté par l'Opep et finit en forte hausse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement monté jeudi et poursuivi ainsi l'envol entamé la veille après l'annonce d'un accord...

jeudi 01 décembre 2016 à 18:28

BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique

Londres: Le géant pétrolier britannique BP a donné jeudi son feu vert à un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite