Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, porté par la perspective d'une baisse des stocks US

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole progressaient mardi en fin d'échanges européens, dopés par la perspective d'une nouvelle baisse des stocks de brut aux États-Unis, dans un marché faisant peu de cas d'une possible augmentation de l'offre libyenne.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 108,83 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 42 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 79 cents, à 101,38 dollars.

Le WTI est monté jusqu'à un plus haut en deux semaines (à 101,52 dollars), les attentes d'une baisse des stocks américains (de brut) pour la deuxième semaine consécutive (...) ayant dopé le marché, expliquaient les analystes de Tradition Energy.

Le Département américain à l'Énergie (DoE) doit communiquer mercredi le niveau des réserves pétrolières américaines pour la semaine dernière.

Le marché s'attend donc à une nouvelle baisse des stocks de brut, qui ont reculé de près de 2 millions de barils la semaine dernière, interrompant une progression quasi-continue depuis le début de l'année.

Ces stocks avaient atteint fin avril un niveau record depuis 1931 (en données mensuelles), à près de 400 millions de barils.

Une diminution des réserves de pétrole tend à provoquer une hausse des cours du baril, car elle est jugée encourageante pour les perspectives de demande des États-Unis, premier consommateur de brut au monde.

De son côté, le Brent montait également, en sympathie avec le WTI, alors que le marché a fait peu de cas de données chinoises décevantes et de la reprise prochaine de la production dans trois champs pétroliers libyens, ajoutaient les experts de Tradition Energy.

En Chine, la production industrielle a enregistré en avril une hausse de 8,7% sur un an, moins que le mois précédent, selon les chiffres officiels publiés mardi, témoignant du ralentissement de l'activité dans la deuxième économie mondiale.

L'économie chinoise est attentivement scrutée par les opérateurs du marché pétrolier, la Chine étant le deuxième consommateur mondial d'or noir et l'un des principaux moteurs de croissance de la demande mondiale de pétrole.

En Libye, il semble que l'approvisionnement de pétrole va partiellement revenir sur le marché après un accord conclu avec les protestataires de l'Ouest du pays, rapportaient les économistes de Commerzbank.

La production serait en mesure de reprendre dans trois champs pétroliers dans l'Ouest, ce qui porterait la production totale de la Libye à 500.000 barils par jour, selon plusieurs analystes. Cela équivaudrait à un doublement de l'offre libyenne par rapport au niveau de production de ces derniers mois.

Le secteur pétrolier libyen est très perturbé depuis l'été dernier, à cause de divers mouvements de protestations.







Commenter Le pétrole monte, porté par la perspective d'une baisse des stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite