Menu
RSS
A+ A A-

Le brut repart en hausse, porté par la production industrielle US

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole repartaient en petite hausse vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché soutenu par une progression de la production industrielle en mars aux Etats-Unis, et en dépit des inquiétudes toujours vives sur les perspectives de la demande mondiale.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, s'échangeait à 123,56 dollars sur l'InterContinental Exchange de Londres, en hausse de 1,56 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait 1,26 dollar à 109,37 dollars.

Après avoir évolué en repli jusqu'à l'ouverture du marché new-yorkais, les cours du baril ont soudainement inversé la tendance et effacé leurs pertes, après l'annonce d'une hausse de 0,8% en mars de la production industrielle aux Etats-Unis.

Un peu plus tôt, l'indice "Empire State" publié vendredi par la banque centrale des Etats-Unis (Fed), qui s'est établi à son plus haut niveau en un an, avait fait état contre toute attente d'une accélération en avril de la production manufacturière dans la région de New York.

Le marché restait cependant sur ses gardes, les opérateurs continuant de s'inquiéter d'une possible érosion de la demande pétrolière mondiale en raison de niveaux de prix trop élevés.

Dévoilée vendredi, une hausse de l'inflation à 5,4% en mars, son plus haut niveau depuis juillet 2008, a par ailleurs renforcé les perspectives d'un nouveau resserrement de la politique monétaire chinoise pour juguler l'économie du pays mais qui pourrait aussi affecter sa demande énergétique.

"L'environnement macroéconomique mondial semble relativement mitigé. Il semble cependant que les tensions persistantes au Moyen-Orient et en Libye dominent toujours le marché et maintiennent les prix du brut à des niveaux élevés", commentait Myrto Sokou, analyste de Sucden Financial.

Les combats en Libye, où insurgés et forces du colonel Kadhafi se disputent depuis des jours la ville stratégique d'Ajdabiya (est du pays), se poursuivaient vendredi.

Les opérateurs surveillaient par ailleurs la situation au Nigeria, où aura lieu samedi une élection présidentielle. Les périodes électorales ont par le passé souvent engendré des violences et des perturbations de la production du pays, premier producteur de brut du continent africain.

Au moins 35 personnes ont été tuées au Nigeria dans des attentats à la bombe et d'autres violences depuis le début de la série d'élections qui a commencé samedi, a annoncé mercredi la commission électorale.

La volatilité du marché enregistrée cette semaine, où les prix ont dégringolé de près de 7 dollars sur les deux séance de lundi et mardi, avant de se stabiliser puis de remonter, pourrait se prolonger, a estimé Mme Sokou.

Après avoir atteint la semaine dernière des sommets depuis l'été 2008, "il semble que le marché a besoin de quelque temps pour reprendre son souffle, dans un environnement incertain, en attendant que les choses se clarifient" sur les plans économique et géopolitique, a-t-elle jugé.

rp

(AWP/15 avril 2011 18h33)

Commenter Le brut repart en hausse, porté par la production industrielle US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 22:35

Brésil: nouvelle mise aux enchères pétrolière, test pour Tem…

Rio de janeiro: Le Brésil met aux enchères mercredi 287 blocs pétroliers, une opération qui aura valeur de test pour le gouvernement...

mardi 26 septembre 2017 à 21:52

Canada: les réserves de brut léger revues en forte hausse

Montréal: L'Office national de l'énergie du Canada a revu mardi en forte hausse les réserves de pétrole brut léger de la province...

mardi 26 septembre 2017 à 21:42

Le pétrole termine en baisse à New York et Londres, freiné p…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et Londres ont terminé en baisse mardi, affectés par des prises...

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite