Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, anticipe une hausse des stocks US

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture mercredi dans un marché anticipant une nouvelle hausse des réserves de brut aux Etats-Unis et miné par l'annonce d'une croissance faible dans le pays au premier trimestre.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin cédait 1,45 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 99,83 dollars.



Le département américain de l'Energie publie à 14H30 GMT son rapport hebdomadaire sur les stocks de produits pétroliers américains.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut, qui avaient déjà grimpé à leur niveau le plus élevé depuis 1931, auraient progressé de 2,2 millions de barils lors de la semaine terminée le 25 avril.

Cette abondance de brut est notamment due à la forte progression de la production américaine, qui s'est affichée mi-avril au plus haut depuis début 1988 (8,360 millions de barils par jour).

Le DoE doit également dévoiler le niveau des réserves de brut à Cushing, le terminal pétrolier où sont entreposés les barils servant de référence au WTI, qui ont baissé 11 fois au cours des douze dernières semaines.

Mais selon les chiffres de l'API, la fédération professionnelle du secteur pétrolier, diffusés mardi soir, ces stocks auraient légèrement rebondi la semaine dernière, remarque Adela Khadir de SCS Commodities.

"L'approvisionnement est largement suffisant", souligne-t-elle. "Cela pèse sur les prix".

Les investisseurs étaient aussi refroidis mercredi par la quasi-stagnation de l'économie des Etats-Unis au premier trimestre du fait des conditions hivernales: en rythme annualisé la croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 0,1%.

C'est bien moins que la prévision médiane des analystes, qui tablait sur une croissance de 1% du Produit Intérieur Brut (PIB) après une expansion de 2,6% au quatrième trimestre.

Pour Phil Flynn, de Price Futures Group, ce sont les chiffres sur les stocks de brut qui préoccupent principalement les acteurs du marché ce mercredi, reléguant au second plan les conclusions du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), attendues à 18H00 GMT, ou les tensions géopolitiques autour de l'Ukraine et en Libye.





Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, anticipe une hausse des stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite