Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole soutenu à New York par les craintes sur la crise ukrainienne

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en légère hausse lundi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs surveillant la crise ukrainienne tout en étant conscients de l'abondance des réserves aux Etats-Unis.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a grappillé 7 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 104,37 dollars.

Le marché continue d'intégrer au prix du WTI et aussi du Brent une prise de risque géopolitique en raison de l'importance des tensions entre les pays occidentaux et la Russie autour de la crise ukrainienne, selon Bart Melek de TD Securities.

Un accord politique conclu jeudi entre Kiev, Moscou, les Etats-Unis et l'Union européenne, prévoyant notamment le désarmement des groupes illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés dans les villes ukrainiennes, avait suscité l'espoir d'un apaisement.

Mais Moscou a accusé lundi les autorités ukrainiennes pro-occidentales de violer l'accord de Genève censé mettre fin à l'escalade dans l'Est, en proie à une insurrection séparatiste.

Les tensions, loin de retomber, sont encore montées d'un cran pendant le week-end pascal avec une fusillade meurtrière à Slaviansk, bastion des pro-russes.

Avec ce qui s'est passé dimanche, [les acteurs du marché] gardent à l'esprit qu'à tout instant la situation pourrait dégénérer, a relevé Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

Le marché pétrolier suit avec attention la crise russo-ukrainienne car la Russie est l'un des plus gros producteurs de pétrole au monde et principal fournisseur de gaz à l'Europe.

Mais dans le même temps, les Etats-Unis sont très bien approvisionnés en pétrole, comme l'a montré le dernier rapport hebdomadaire des autorités américaines sur les réserves de brut dans le pays, qui sont à leur plus haut niveau depuis juin.

Les cours de l'or noir profitent toutefois, selon Tim Evans de Citi, de la bonne tenue des prix sur le marché de l'essence, où la tendance à la baisse des stocks et la perspective d'une augmentation de la demande [à l'approche de la saison des grands déplacements en voiture] attirent de nombreux investisseurs souhaitant miser à la hausse.







Commenter Le pétrole soutenu à New York par les craintes sur la crise ukrainienne


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite