Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché fébrile face à l'Ukraine

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a débuté la séance en hausse mercredi, dans un marché craignant une escalade des tensions en Ukraine avant un week-end prolongé et attendant le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers aux Etats-Unis.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai gagnait 96 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 104,71 dollars.

Comme le marché est fermé vendredi (à l'occasion des fêtes de Pâques), on a l'impression que les investisseurs redoutent d'être pris de court si les tensions entre l'Ukraine et la Russie s'intensifient dans les prochains jours, remarquait Bill Baruch de iiTrader.com.

Insurgés pro-russes et forces armées ukrainiennes se livraient encore mercredi à un bras de fer tendu dans l'Est du pays, à la veille de pourparlers à Genève devant réunir les États-Unis, la Russie, l'Union européenne (UE) et l'Ukraine.

Moscou veut une fédéralisation qui, selon le gouvernement pro-européen de Kiev, menace le pays d'éclatement.

En cas d'échec, les Occidentaux pourraient décider d'adopter de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, qu'ils considèrent comme responsable des soulèvements.

Les investisseurs craignent que de telles sanctions déstabilisent le marché européen de l'énergie, dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole proviennent de la Russie.

Les acteurs du marché se préparaient par ailleurs à la diffusion à 14H30 GMT du rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers du département américain à l'Énergie (DoE).

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut auraient progressé de 1,5 million de barils lors de la semaine terminée le 11 avril.

Les réserves d'essence et de produits distillés, qui seront particulièrement surveillés cette semaine selon Bill Baruch, auraient respectivement reculé de 1,4 million et 100.000 barils.

Dans ce contexte, l'annonce d'un ralentissement de la croissance économique chinoise, descendue au premier trimestre au plus bas depuis 18 mois à 7,4%, a été relégué au second plan.

La progression du produit intérieur brut (PIB) du deuxième consommateur mondial d'or noir s'établit très en-deçà des 7,7% constatés au quatrième trimestre 2013 --mais s'avère légèrement meilleure que la prévision médiane des 13 analystes interrogés par l'AFP (7,3%).







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché fébrile face à l'Ukraine


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite