Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse, après une chute des stocks d'essence américains

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole poursuivaient leur progression mercredi en fin d'échanges européens, le marché se ressaisissant après deux séances de chute consécutives et accentuant ses gains après l'annonce d'une dégringolade des stocks d'essence aux Etats-Unis.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai s'échangeait à 122,31 dollars sur l'InterContinental Exchange de Londres, progressant de 1,39 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 58 cents dollars à 106,83 dollars.

Les cours du baril rebondissaient, après s'être effondrés de quelque 7 dollars sur les deux premières séances de la semaine, et le marché a accéléré sa hausse après la publication des chiffres hebdomadaires des stocks américains.

En effet, les stocks d'essence aux Etats-Unis ont enregistré la semaine dernière une chute spectaculaire de 7,0 millions de barils à 209,7 millions de barils, dix fois plus que le recul anticipé par les analystes (-700'000 barils) - un chiffre promptement salué par le marché.

Ces chiffres éclipsaient la progression de 1,6 million de barils des stocks de brut et le maintient à un niveau record des réserves entreposées à Cushing (Oklahoma, sud), principal terminal pétrolier du pays.

Le niveau des réserves d'essence était "le chiffre qui attirait l'attention: ce large recul signifie que (ces) stocks sont désormais retombés à leur niveau moyen des 5 dernières années", a souligné Torbjorn Kjus, analyste de DnB NOR Markets.

Cependant, "les baisses des stocks d'essence ce printemps s'expliquent par d'importantes exportations, (par la chute des importations), et une faible cadence des raffineries, bien plus que par la fermeté de la demande", a-t-il tempéré.

N'ayant effacé qu'une toute petite partie des pertes du début de semaine, le marché restait prudent, alors que les opérateurs s'inquiètent toujours des effets sur la consommation pétrolière mondiale de niveaux de prix élevés.

Dans son rapport mensuel, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a souligné mardi l'existence d'un "vrai risque qu'un pétrole se maintenant à plus de 100 dollars ne soit pas compatible avec le rythme de la reprise économique".

"Le marché du brut s'est effondré hier, accusant le coup après cet avertissement de l'AIE et la perspective d'une destruction de la demande", mais "l'idée que les stocks (de brut) américains continuent de croître" a également pesé sur les cours, a expliqué Peter Bassett, analyste de Westhouse Securities.

Toutefois, ce mouvement était nécessairement limité, a-t-il estimé.

"Les événements du +printemps arabe+ ne sont pas encore terminé et peuvent fort bien raviver de nouveau les craintes d'une perturbation des approvisionnements, ou, dans le pire des cas, une véritable pénurie dans la production", a insisté M. Bassett.

En Libye, l'impasse militaire entre les rebelles tenant la région de Benghazi (est) et les forces loyales à Mouammar Kadhafi retranchées dans celle de Tripoli (ouest) a fait naître, au sein de l'Otan qui dirige les opérations alliées, le spectre d'un enlisement du conflit.

rp

(AWP/13 avril 2011 18h30)

Commenter Le brut en hausse, après une chute des stocks d'essence américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite