Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte légèrement, tiraillé entre l'Ukraine et la Libye

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole peinaient à s'installer à la hausse lundi en fin d'échanges européens, toujours tiraillés entre les tensions entre l'Ukraine et la Russie et la perspective d'une reprise des exportations pétrolières libyennes.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai, valait 108,13 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 80 cents par rapport à la clôture de vendredi. Vers 07H00 GMT, le Brent est monté jusqu'à 108,38 dollars, son niveau le plus élevé en deux semaines.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 17 cents, à 103,91 dollars. Vers 07H30 GMT, le WTI a atteint 104,55 dollars, son maximum depuis début mars.

Les cours du brut étaient soutenus par l'accroissement des tensions géopolitiques en Ukraine, qui ont élevé le risque d'une confrontation militaire avec la Russie, expliquait Nadina Ball, analyste du cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

Confronté à des assauts menés depuis samedi par des activistes pro-russes mais aussi des groupes d'hommes armés aux uniformes sans identification, l'Ukraine apparaissait lundi plus que jamais menacée d'éclatement entre l'est russophone et le centre et l'ouest tournés vers l'Europe.

Les Occidentaux accusent Moscou d'être l'instigateur des troubles, dénonçant les similitudes avec ce qui s'est passé au mois de mars en Crimée, rattachée à la Russie après l'intervention de groupes armés non identifiés.

Mais plusieurs pays sont réticents à durcir les sanctions avant la réunion qui doit se tenir jeudi à Genève entre l'Ukraine, la Russie, les États-Unis et l'Union européenne (UE).

D'un autre côté, les exportations libyennes semblent être proches d'augmenter, ce qui compense quelque peu l'impact des évènements en Ukraine sur les cours du brut, indiquait Addison Armstrong, analyste de Tradition Energy.

En effet, les autorités ont indiqué (lundi) que le port de Zwitina était rouvert et qu'un cargo d'une capacité de 1 million de barils était en train d'être chargé dans l'est du pays, rapportait Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

Il faut toutefois prendre ces informations avec des pincettes car il est souvent arrivé qu'elles ne se concrétisent pas, ajoutait-il.

Les autorités et les autonomistes ont conclu la semaine dernière un accord pour la levée progressive du blocage des quatre terminaux pétroliers de l'est de la Libye, qui durait depuis des mois.

Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) Abdallah El-Badri a déclaré vendredi à Paris qu'il tablait sur un retour à une production d'or noir d'un million de barils par jour en Libye d'ici à la mi-juin, contre moins de 250.000 barils par jour récemment.







Commenter Le pétrole monte légèrement, tiraillé entre l'Ukraine et la Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite