Menu
RSS
A+ A A-

Big Men, un documentaire sur la production de pétrole en Afrique de l'Ouest

prix-du-petrole accraAccra: La cinéaste américaine Rachel Boynton a mis presque dix ans à réaliser un documentaire consacré à la production de pétrole en Afrique de l'Ouest, Big Men, un film encensé par la critique.
Produit par l'acteur Brad Pitt, le film montre notamment, fait rare, le conseil d'administration d'une compagnie pétrolière américaine s'apprêtant à lancer l'exploitation de nouveaux gisements découverts au Ghana.

On y voit aussi des activistes de la région pétrolifère du Delta du Niger, dans le sud du Nigeria, dont l'insurrection avait entravé la production de brut jusqu'à la signature d'un accord d'amnistie en 2009.

Big Men a été présenté l'année dernière en avant-première au Festival du film de Tribeca de New York et est sorti en salles aux Etats-Unis le mois dernier.

Si (le film) devait avoir une conclusion, ce serait simplement: chacun ne pense qu'à soi, a expliqué Mme Boynton dans un entretien à l'AFP.

Le Nigeria, dont les importants revenus pétroliers ont été largement érodés par des décennies de corruption, était censé être le sujet principal du film.

Mais quand la société texane Kosmos Energy a commencé à s'investir dans le forage de puits offshore au large du Ghana, la cinéaste a décidé d'inclure ce pays dans son film.

La partie du film qui se déroule au Ghana concerne vraiment un conflit entre un gouvernement et une compagnie, explique-t-elle. Et le conflit au Nigeria est vraiment un conflit entre un gouvernement et son peuple.
prix-du-petrole big men
- Pas un autre Nigeria

Des comparaisons sont souvent faites entre les deux anciennes colonies britanniques, le Ghana et le Nigeria, en particulier depuis que le premier a commencé à produire du brut fin 2010.

Quant au Nigeria, premier producteur de brut d'Afrique, il est pour beaucoup l'exemple même des ravages que peut entraîner l'or noir pour un pays s'il est mal géré.

Au Ghana, des responsables officiels, des entreprises privées et des personnalités de la société civile soulignent avec insistance dans le film que leur pays ne doit pas devenir un autre Nigeria.

Le Ghana produit actuellement environ 100.000 barils par jour - soit moins que la quantité volée quotidiennement au Nigeria, qui a extrait environ deux millions de barils par jour en 2013.

Malgré quelques incidents mineurs, le Ghana a jusqu'à présent été loué pour la gestion de son secteur pétrolier naissant: pas d'insurrection dans sa région productrice de pétrole, adoption de loi destinées à promouvoir la transparence et assurer la répartition équitable des revenus pétroliers...

Pour Mme Boynton, il est trop tôt pour dire si ces lois ont porté leurs fruits.

Il n'y a aucun moyen de connaître la réponse à cette question avant, je dirais, une dizaine d'années, déclare-t-elle. Tous ceux à qui j'ai parlé au Ghana semblent avoir une vraie volonté (...) de faire les choses correctement.

- Nature humaine

Au Nigeria, cet optimisme a disparu depuis longtemps.

Les scandales de corruption retentissants liés au pétrole sont innombrables. Un exemple récent met en évidence l'effet fâcheux de ces pratiques.

L'ancien gouverneur de la Banque centrale, Lamido Sanusi, a été limogé récemment après avoir accusé la compagnie pétrolière nationale d'avoir détourné 20 milliards de dollars (14,5 milliards d'euros) de revenus pétroliers pour 2012-2013.

Le gouvernement a prétendu que M. Sanusi a été renvoyé pour avoir commis des imprudences financières. Nombre d'observateurs soupçonnent qu'il a en fait été victime d'une vengeance politique parce qu'il avait osé révéler l'étendue de la corruption à haut niveau.

Quant à l'amnistie accordée aux militants du Delta du Niger, qui a fait retomber la violence, les analystes craignent que les troubles ne reprennent quand l'accord, qui prévoyait également d'importantes compensations pour les dirigeants de l'insurrection, arrivera à expiration en 2015.

Filmer les insurgés du Delta était bien plus compliqué que d'obtenir le consentement de filmer chez Kosmos. Mais Mme Boynton a réussi, alors même que les groupes armés de la région n'acceptent généralement pas de femmes dans leurs camps.

Bien qu'il décrive l'interaction entre des sociétés américaines, des gouvernements africains et des insurgés du pétrole, ce n'est pas un film qui arrive à une espèce de conclusion politique sur l'équité d'un contrat en particulier, assure Mme Boynton. C'est un film sur la nature humaine.

cs/bs/phz/arp/sd-aub/mba/jlb/spi

KOSMOS ENERGY







Commenter Big Men, un documentaire sur la production de pétrole en Afrique de l'Ouest


La Production de pétrole dans le monde


mardi 21 novembre 2017

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 14 novembre 2017

Pétrole: l'AIE révise légèrement à la baisse l'augmentation …

Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a annoncé mardi qu'elle révisait légèrement à la baisse ses prévisions de croissance de la demande...

lundi 13 novembre 2017

L'Irak veut plus que doubler la production de pétrole à Kirk…

Kirkouk (irak): Le ministre irakien du Pétrole Jabbar al-Louaïbi a affirmé lundi vouloir plus que doubler la production de pétrole de Kirkouk...

lundi 13 novembre 2017

Pétrole: les signes d'un rééquilibrage se confirment (Opep)

Paris: Le marché pétrolier montre des "signes croissants" de "rééquilibrage", a jugé lundi l'Opep, qui a une nouvelle fois révisé ses prévisions...

lundi 13 novembre 2017

Pétrole: la durée de prolongation d'un accord Opep/non-Opep…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Les pays producteurs de pétrole devraient prolonger à l'unanimité fin novembre un accord de réduction de la...

mardi 07 novembre 2017

Pétrole: l'Opep prévoit une production américaine vigoureuse

Paris: La production de pétrole aux Etats-Unis va fortement progresser ces prochaines années, prévoit l'Opep, qui doit prochainement décider si elle va...

jeudi 26 octobre 2017

Pétrole: le prince héritier saoudien pour la réduction de la…

Ryad: Le puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s'est déclaré en faveur d'une extension au-delà de mars 2018 d'un accord entre...

samedi 21 octobre 2017

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

jeudi 19 octobre 2017

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite