Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole porté à New York par l'espoir d'un regain de demande aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a terminé en hausse vendredi, dans un marché stimulé par l'espoir d'un regain de demande de brut aux Etats-Unis et surveillant l'évolution de la situation en Libye.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 34 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 103,74 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a terminé à 107,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 13 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Plusieurs éléments incitent les investisseurs à tabler sur une plus forte consommation d'énergie dans les semaines et mois à venir aux Etats-Unis, selon l'analyste indépendant Andy Lipow.

On arrive d'une part sur la fin de la période de maintenance des raffineries et leur taux d'utilisation devrait remonter à l'approche de la saison des grands déplacements en voiture, a-t-il relevé.

La demande en brut devrait être d'autant plus importante que les réserves d'essence ont fortement baissé ces dernières semaines. Comme les prix de l'essence ne cessent d'augmenter, et donc les marges des raffineries, ces dernières vont sans doute accélérer leur production, a souligné Andy Lipow.

L'annonce vendredi d'un rebond plus fort que prévu du moral des ménages américains en avril, selon un indice de l'Université du Michigan, est aussi de bon augure pour la consommation énergétique.

Les acteurs du marché ont par ailleurs conservé un oeil attentif sur la Libye.

La Compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) avait annoncé jeudi la levée de l'état de force majeure dans le port d'Al-Hariga, dans l'est du pays, ouvrant la voie à la reprise des opérations dans ce port bloqué depuis neuf mois par des rebelles autonomistes.

La veille, l'armée avait annoncé avoir aussi pris le contrôle du port de Zwitina, conformément à un accord conclu dimanche avec les autonomistes, et des négociations sont en cours pour le déblocage de deux autres ports.

Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) Abdallah El-Badri a déclaré vendredi à Paris qu'il tablait sur un retour à une production d'or noir d'un million de barils par jour en Libye d'ici à la mi-juin.

Mais les observateurs restent prudents car plusieurs tentatives de résolution des tensions entre les autorités et les rebelles libyens ont échoué au cours des derniers mois.

La persistance des tensions sur la crise ukrainienne est aussi restée à l'esprit des investisseurs, qui craignent qu'une escalade ne conduise les Occidentaux à prendre d'autres mesures contre la Russie, touchant cette fois les secteurs du pétrole et du gaz russes.

Plusieurs analystes mettaient par ailleurs en avant le faible volume des transactions enregistré au cours des dernières séances. Même le net recul des indices à Wall Street ces derniers jours n'a pas ébranlé les prix, a ainsi remarqué Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion. Cela signifie sans doute que les courtiers estiment justifié le niveau actuel des cours mais qu'ils restent sur leurs gardes car à tout moment les tensions géopolitiques peuvent entraîner un rebond.







Commenter Le pétrole porté à New York par l'espoir d'un regain de demande aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite