Menu
RSS
A+ A A-

Concession pétrolière d'Abou Dhabi: Total a une bonne chance

prix-du-petrole ParisParis: Le géant français Total et quatre autres compagnies pétrolières internationales ont une bonne chance d'obtenir le renouvellement de la participation qu'ils détenaient jusqu'à récemment dans une concession pétrolière d'Abou Dhabi, a déclaré vendredi le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis.
A moins qu'ils ne nous soumettent pas une offre agressive, je pense qu'ils auront une bonne chance, a assuré Suhail Mohamed Al-Mazrouei à des journalistes, lors du 15e Sommet international du pétrole à Paris.

Ce sont eux qui comprennent le mieux les champs parce qu'ils sont là depuis 70 ans et nous espérons qu'ils seront parmi les vainqueurs, a-t-il ajouté.

Total et les quatre autres groupes pétroliers (Shell, BP, ExxonMobil et Partex) détenaient 40% dans la concession de 75 ans qui a expiré le 10 janvier.

La compagnie pétrolière nationale ADNOC, qui en possédait 60%, a repris le contrôle des champs pétroliers de l'émirat jusqu'à la conclusion d'un nouvel accord avec de nouveaux partenaires, à l'issue d'une procédure d'appel d'offres.

Le ministre n'a pas su dire quand les résultats seraient connus, les offres étant toujours en cours d'évaluation.

Il est important que la procédure soit juste pour les nouveaux venus comme pour les anciens actionnaires, a-t-il dit.

Aucun siège n'est garanti. C'est un appel d'offres. Nous souhaitons bonne chance à tout le monde, et tout particulièrement à nos partenaires, a-t-il ajouté.

Outre les cinq compagnies, des groupes pétroliers asiatiques seraient en lice.

La production de ces champs pétroliers est estimée à plus de la moitié de la production de brut des Emirats, pays membre de l'Opep qui pompe quelque 2,9 millions de barils par jour.

Les Emirats sont un des derniers pays producteurs de pétrole à avoir de tels accords avec des majors pétroliers, contrairement par exemple aux autres monarchies pétrolières du Golfe, comme l'Arabie saoudite et le Koweït.

Plus de 90% des réserves pétrolières des Emirats, estimées à quelque 100 milliards de barils, se concentrent dans l'émirat d'Abou Dhabi, la capitale et le membre le plus riche de la fédération.

mpa/ih/az

TOTAL

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BP

EXXONMOBIL







Commenter Concession pétrolière d'Abou Dhabi: Total a une bonne chance


La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite