Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, fragilisé par la Chine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient légèrement à l'ouverture jeudi, fragilisés par des indicateurs décevants en provenance de Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai baissant de 42 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 103,18 dollars.

Les chiffres chinois publiés ce matin sont plutôt inquiétants et n'augurent pas d'une bonne perspective pour la consommation de pétrole, remarquait Matt Smith de Schneider Electric.

La Chine a en effet vu ses exportations et importations reculer nettement en mars, respectivement de 6,6% et 11,3%, à rebours des prévisions des marchés.

De plus, la Chine a importé 5,54 millions de barils de brut par jour en mars, soit 8% de moins que le mois précédent et le plus faible volume d'importation depuis cinq mois, pointaient les économistes de Commerzbank.

Ces chiffres décevants sur la deuxième économie mondiale étaient toutefois atténués par un indicateur encourageant aux Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires au chômage dans le pays ont fortement reculé pour la semaine close le 5 avril, atteignant leur plus bas niveau en près de 7 ans.

Cela signifie qu'il y a plus de gens à prendre leur voiture pour aller travailler et donc plus de consommation d'essence, soulignait Matt Smith.

La veille, le prix du baril de WTI avait nettement progressé notamment en raison d'un fort recul des réserves d'essence aux Etats-Unis.

Les investisseurs continuent par ailleurs de surveiller de près la crise ukrainienne. Le Kremlin a fait savoir jeudi que le président russe Vladimir Poutine avait écrit aux dirigeants européens pour les avertir des risques pesant sur les livraisons de gaz russe vers l'Europe.

Les acteurs du marché font par ailleurs preuve, selon Matt Smith, d'un optimisme prudent vis-à-vis de la Libye, après l'annonce par la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) de la levée de l'état de force majeure dans le port d'Al-Hariga, dans l'est du pays, ouvrant la voie à la reprise des exportations bloquées depuis neuf mois par des rebelles autonomistes.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, fragilisé par la Chine


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite