Menu
RSS
A+ A A-

Nouvelle chute du brut, qui retombe à 106 dollars à New York

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont chuté pour la deuxième séance consécutive mardi à New York, le baril tombant à peu plus de 106 dollars, dans un marché qui s'inquiète désormais plus pour la demande, à ces niveaux de prix élevés, que pour l'offre.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai a terminé à 106,25 dollars, en chute de 3,67 dollars par rapport à la clôture de la veille.

En deux séances, le cours du baril s'est replié de près de 6%.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a perdu 3,06 dollars à 120,92 dollars.

"L'attention s'est complètement détournée des troubles au Moyen-Orient", qui avaient contribué à pousser les prix du brut à leur plus haut niveau depuis septembre 2008, a rapporté Matt Smith, de Summit Energy.

L'inquiétude est maintenant que "les prix élevés agissent comme un étau sur la demande mondiale de brut", a expliqué l'analyste. "On en voit les signes préliminaires, en particulier aux Etats-Unis, en termes de demande pour l'essence".

La révision à la baisse des prévisions de croissance du Fonds monétaire international lundi a avivé les craintes du marché, une tonalité négative qui s'est poursuivie dans le rapport de l'Agence internationale de l'Energie publié mardi.

Dans son rapport mensuel, l'AIE a souligné l'existence d'un "vrai risque qu'un pétrole se maintenant à plus de 100 dollars le baril ne soit pas compatible avec le rythme de la reprise économique".

Toutes ces inquiétudes ont provoqué "un solide mouvement de prises de bénéfices", a observé Matt Smith.

Le ton du marché a aussi été influencé par une note publiée lundi de la banque Goldman Sachs, acteur majeur sur les marchés de matières premières, qui recommandait de prendre quelques bénéfices.

La banque a décidé de clôturer ses positions à l'achat sur un panier de matières premières, dont le brut, mais aussi le coton, le cuivre ou le platine.

Les prix sont montés malgré un nouvel accès de faiblesse du dollar, face à l'euro en particulier. La monnaie unique est passée au-dessus de 1,45 dollar pour la première fois depuis janvier 2010.

La différence de prix entre le baril de WTI et celui de Brent restait importante, à plus de 14 dollars.

Aux Etats-Unis, les stocks s'accumulent au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud). Les chiffres hebdomadaires du département de l'Energie, attendus mercredi, devraient dépeindre le même tableau que les semaines précédentes.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les réserves de brut auraient augmenté de 1,1 million de barils la semaine passée aux Etats-Unis, tandis que ceux d'essence auraient reculé de 700'000 barils. Les analystes estiment que les stocks de produits distillés, dont le gazole et le fioul de chauffage, sont restés inchangés.

rp

(AWP/13 avril 2011 06h21)

Commenter Nouvelle chute du brut, qui retombe à 106 dollars à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite