Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à New York, misant sur une hausse de l'offre libyenne

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi à New York, plombés par le Brent de Londres dans un marché se préparant à une éventuelle hausse de l'offre en brut libyen.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a perdu 70 cents, à 100,44 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les autorités libyennes et d'ex-rebelles ont annoncé dimanche soir être parvenus à un accord prévoyant la levée immédiate du blocage de deux ports, celui de Zwitina et d'al-Hariga, d'une capacité totale d'exportation de 210.000 barils par jour (bpj).

Les deux parties se sont par ailleurs accordé un délai de deux à quatre semaines pour trouver un accord final permettant la levée du blocage des deux autres ports: Ras Lanouf (200.000 bpj) et al-Sedra (350.000 bpj).

Ce n'est pas un scoop à proprement parler, sachant que nous avons appris la semaine dernière que des négociations étaient en cours, mais cela augmente la possibilité qu'une amélioration de la situation (dans le secteur pétrolier libyen) se concrétise, a noté Tim Evans, de Citi Futures.

Ces accords pourraient en d'autres termes aboutir à une hausse des exportations de brut de la région, et à un plus grande abondance de l'offre en or noir dans le monde, a expliqué Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

La pression ne s'exerce pas directement sur le marché du brut texan (moins sensible aux événements géopolitiques mondiaux que le Brent, ndlr) mais elle plombe le Brent, et c'est cela qui emmène le marché à la baisse, a précisé M. Larry.

Les investisseurs restaient toutefois prudents, se méfiant des effets d'annonce.

Quelques ports pourraient rouvrir brièvement, notamment pour des raisons budgétaires, mais il y a déjà eu des annonces de règlement qui n'ont rien donné, ont rappelé les économistes de Morgan Stanley.

En effet, le gouvernement libyen a annoncé à plusieurs reprises au cours de ces derniers mois être proche d'un accord, sans que ces annonces ne soient suivies d'effet.

La perturbation du secteur pétrolier libyen a provoqué une chute de la production à moins de 250.000 b/j - contre près de 1,5 mbj en temps normal - et occasionné des pertes estimées à plus de 14 milliards de dollars.

En l'absence d'indicateurs économiques de première importance cette semaine aux États-Unis, et après un rapport sur l'emploi américain sans grande surprise vendredi, les opérateurs misaient par ailleurs sur le maintien des échanges dans une fourchette de prix limitée à New York, a estimé M. Larry.







Commenter Le pétrole finit en baisse à New York, misant sur une hausse de l'offre libyenne


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite