Menu
RSS
A+ A A-

Le Koweït satisfait du niveau actuel des prix du brut

prix-du-petrole koweïtkoweït: Le ministre koweïtien du Pétrole, Ali al-Omair, s'est dit satisfait lundi du prix actuel du baril qui résiste, selon lui, à des facteurs géopolitiques affectant la région du Golfe.

"Il y a des facteurs géopolitiques impactant les prix du pétrole (...) qui ne sont pas seulement dépendants des niveaux et des capacités de production", a déclaré le ministre à des journalistes en marge d'un forum sur le pétrole ouvert à Koweït.

"Nous souhaitons, en tant qu'exportateurs, la stabilité aux niveaux de la production et des prix", a-t-il dit, espérant un "maintien des prix à leurs niveaux actuels, qui sont justes".

Selon le ministre, il n'est pas toujours vrai que "la hausse des prix est dans l'intérêt des producteurs et que la baisse profite aux consommateurs".

Les cours du pétrole se repliaient lundi matin en Asie après un accord entre les autorités libyenne et les autonomistes pour ouvrir des ports pétroliers bloqués depuis juillet.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai cédait 26 cents à 100,88 dollars US et le Brent de la mer du Nord à même échéance perdait 82 cents à 105,90 USD.

Le WTI était lui aussi en repli, sur des prises de bénéfices après le rapport mensuel sur l'emploi américain, qui a signé une création nette de 192.000 emplois en mars.

Vendredi, le baril de WTI pour livraison en mai avait gagné 85 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 101,14 dollars.



A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait fini à 106,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 57 cents.

Le ministre koweïtien a assuré par ailleurs que la récente tension entre pays arabes du Golfe n'avait pas affecté leur politique pétrolière commune.

Le mois dernier, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn, ont rappelé leurs ambassadeurs au Qatar pour protester contre ce qu'ils estiment être des ingérences de Doha dans leurs affaires et la politique qatariote de soutien aux Frères musulmans en Egypte.

Ces trois pays soutiennent le régime installé par les militaires en Egypte.

Les quatre pays font partie, avec le Koweït et Oman, du Conseil de coopération du Golfe.





Commenter Le Koweït satisfait du niveau actuel des prix du brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite