Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole porté à New York par la Libye et le rapport sur l'emploi américain

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé la séance en nette hausse vendredi à New York, portés par la persistance des blocages sur les exportations libyennes et un rapport de bonne tenue sur l'emploi américain.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 85 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 101,14 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a terminé à 106,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 57 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Des rumeurs sur le début de négociations entre les autorités libyennes et des rebelles autonomistes qui bloquent depuis huit mois des terminaux pétroliers dans l'Est du pays avaient fait espérer aux investisseurs la reprise imminente des exportations. La perspective du retour en masse de brut libyen sur le marché mondial avait pesé sur les cours du Brent et du WTI ces derniers jours.

Mais les rebelles de l'est du pays ont nié avoir conclu un accord et aux dernières nouvelles, il n'y avait pas de brut qui sortait des ports libyens, a remarqué Phil Flynn de Price Futures Group.

Le pays dispose d'importantes réserves d'hydrocarbures mais en raison de divers mouvements de protestation depuis l'été dernier, la production est descendue à moins de 250.000 barils par jour contre environ 1,5 million il y a un an.

De plus, même si les terminaux pétroliers étaient rouverts, il n'est pas du tout certain qu'un volume d'exportation de 600.000 barils par jour puisse être rapidement retrouvé, puisque les infrastructures ont pu être endommagées par des mois d'arrêt de la production, soulignait-on chez Commerzbank.

Les cours du brut ont aussi été aidés vendredi par des chiffres sur le marché du travail américain jugés assez solides pour montrer que la reprise économique est en cours, mais pas suffisamment pour inciter (la banque centrale américaine) à faire plus pour stimuler la croissance, a indiqué Tim Evans de Citi.

Selon le rapport mensuel du département du Travail, le taux de chômage aux Etats-Unis est demeuré inchangé en mars, à 6,7%, et les créations d'emplois ont progressé de façon quasi conforme aux attentes, à 192.000.







Commenter Le pétrole porté à New York par la Libye et le rapport sur l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite