Menu
RSS

L'Opep relève sa prévision de demande 2011, malgré le Japon et la Libye

prix-du-petroleVienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a relevé légèrement sa prévision 2011 de demande de brut, convaincue que les conséquences du séisme au Japon et la guerre en Libye ne vont pas bousculer le marché, dans son rapport mensuel publié mardi.

Le cartel de douze producteurs a révisé à 87,9 millions de barils par jour (mbj) sa prévision de demande de brut 2011, soit +0,1 mbj par rapport à sa dernière publication. Le chiffre pour 2010 a été révisé à la hausse de 0,1 mbj à 86,5 mbj.

Avec les combats en Libye, l'Opep précise que sa production a baissé de 626'000 barils/jour en mars, à 29,3 mbj.

La production libyenne, 1,6 mbj dont environ 1,3 mbj exportés, "a été réduite de presque 80%" à 0,36 mbj, une quantité "destinée en totalité à la consommation locale" d'après l'Opep.

Les rebelles opposés au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi veulent relancer les exportations depuis l'est du pays sous leur contrôle pour financer leur lutte, mais de nombreux champs pétrolifères et un important oléoduc ont été bombardés ces derniers jours.

"Les membres de l'Opep ont compensé la plupart des pertes de production, garantissant un bon approvisionnement. Le marché peut être sûr que dans les mois à venir, l'organisation continuera à soutenir la stabilité du marché pétrolier", insiste le cartel, critiqué par les pays consommateurs pour son inaction face à la flambée des cours depuis le début de la crise libyenne.

"Les événements récents seuls ne justifient pas les cours actuels", qui ont atteint 125 dollars à Londres ce mardi, estime l'Opep. Ils reflètent des anticipations "avec des peurs de pénuries dans les prochains trimestres."

En ce qui concerne le Japon, frappé par un séisme dévastateur le 11 mars et aux prises depuis avec une crise nucléaire, l'Opep juge que ces événements n'auront qu'un effet "marginal" sur la demande mondiale de pétrole.

"Le désastre au Japon a conduit à une baisse soudaine de la consommation de pétrole. Cependant, ceci devrait être compensé par un recours accru au pétrole pour la production d'énergie à la place du nucléaire et par les opérations de reconstruction plus tard dans l'année", estime l'Opep.

Ces événements permettent cependant au cartel de se rapprocher de ses objectifs officiels de production, fixés à 24,84 mbj hors Irak. En mars, avec le recul enregistré, l'Opep a pompé 26,6 mbj si on exclut l'or noir irakien.

rp

(AWP/12 avril 2011 18h30)

Commenter L'Opep relève sa prévision de demande 2011, malgré le Japon et la Libye

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite