Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, données chinoises en demi-teinte

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse mardi à New York, pénalisés par des données chinoises en demi-teinte d'une part, et les espoirs de regain de production en Libye et d'apaisement en Ukraine d'autre part.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai cédait 34 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 101,24 dollars.



En Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir, la croissance de la production manufacturière a légèrement rebondi en mars, ressortant un peu meilleure que prévu.

Mais "ce chiffre reflète une activité manufacturière qui reste relativement faible et en même temps n'est pas assez mauvais pour être sûr que le gouvernement chinois va lancer des mesures de soutien à l'économie", remarquait Phil Flynn de Price Futures Group.

Pour se faire une idée des perspectives de demande énergétique aux Etats-Unis, pays le plus gourmand en brut de la planète, les investisseurs attendaient désormais l'indicateur sur l'activité de l'industrie américaine.

Du côté de l'offre, "des groupes rebelles libyens ont apparemment conclu un accord pour la réouverture de certains ports", indiquait Phil Flynn.

Cela pourrait permettre de relancer la production et les exportations du secteur pétrolier libyen, très perturbé depuis l'été à cause de divers mouvements de protestation. Selon plusieurs analystes, la production est récemment tombée à moins de 200.000 barils par jour contre 1,5 million en temps normal.

Parallèlement les investisseurs continuaient de surveiller l'évolution de la situation autour de l'Ukraine.

La Russie avait suscité lundi des espoirs de détente, malgré l'échec la veille de pourparlers russo-américains à Paris, en annonçant un retrait partiel de ses troupes massées près de la frontière ukrainienne.

Les États-Unis sont toutefois restés prudents, estimant que ces informations devaient être vérifiées avant d'être commentées et Moscou a accru mardi un peu la pression sur Kiev en augmentant de plus d'un tiers le prix du gaz qu'elle lui vend.





Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, données chinoises en demi-teinte


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite