Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, le marché scrute l'Ukraine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse lundi à New York dans un marché surveillant de près la situation en Ukraine et espérant un certain apaisement après le début du retrait progressif des troupes russes massées à la frontière.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai cédait 15 cents à 101,52 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les négociations relatives à la Crimée entre les Etats-Unis et la Russie durant le week-end ont aidé à apaiser les tensions et à faire baisser la prime de risque intégrée actuellement au prix du brut, relevait Matt Smith de Schneider Electric.

Les chefs de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et américain John Kerry se sont rencontrés dimanche soir à Paris dans la foulée d'un entretien entre Vladimir Poutine et Barack Obama, qui avaient convenu vendredi de la nécessité de négociations afin d'amorcer une sortie de crise.

Après quatre heures de discussions, les deux hommes n'ont pu que constater leurs divergences mais sont aussi convenus de continuer à dialoguer.

Les autorités ukrainiennes ont annoncé lundi que Moscou retirait progressivement ses soldats déployés à la frontière de l'Ukraine.

Ce signe de détente rassure un peu des investisseurs qui s'inquiètent des conséquences d'éventuelles sanctions touchant directement aux exportations énergétiques de la Russie.

La baisse des cours du brut reste toutefois limitée car il reste des problèmes d'approvisionnement, notamment en Libye et au Nigeria, et la possibilité que les tensions autour de la Crimée s'enflamment de nouveau très rapidement, notait Matt Smith.

Ces perturbations de l'offre au niveau mondial sont atténuées par la perspective d'une nette hausse de la production en Irak, où la production commerciale a débuté lundi à Qurna-2 occidental, l'un des plus importants champs pétroliers inexploités au monde, situé dans le sud du pays.

La production de ce champ dont les réserves connues sont estimées à 12,9 milliards de barils est actuellement d'environ 120.000 barils par jour (b/j) mais devrait atteindre 420.000 b/j d'ici la fin de l'année.

Pour Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion, les courtiers se placent aussi sur la réserve en attendant le très surveillé rapport mensuel des autorités américaines sur l'emploi, dont la diffusion est prévue vendredi.

La consommation d'essence et d'énergie, et donc de brut, dépend beaucoup du nombre de gens à aller travailler; c'est donc un document très attendu sur le marché de l'énergie, estimait-il.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, le marché scrute l'Ukraine


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite